Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Nouvelles notices : Térence, dix siècles d'illustration théâtrale
Adresse complète
à Toulouse
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Charon, or the ferry-boat. A vision (Select Coll. of Novels, Watts, 1729)
Charon, or the ferry-boat. A vision (Select Coll. of Novels, Watts, 1729) Auteur : Highmore, Joseph (1692-1780)
Œuvre signée.
Graveur : Van der Gucht, Gerard (1695-1776)

Cette notice fait partie d’une série : S. Croxall, A Select Coll. of Novels & Histories, 6 vol, Londres, J. Watts, 1729 (pièce ou n° 10 / 11)

Datation : 1729

Source textuelle : Hughes, John (1677-1720), poète, essayiste et traducteur Charon, or the ferry-boat. A vision (1719)

Sujet de l’image : Fiction, 17e siècle

Nature de l’image : Gravure sur cuivre

Lieu de conservation : Madison Wisconsin, Memorial Library, X25X C88 Cutter (Special Collections)
Notice n° B6371   (n°19 sur 47)  Notice précédente  Notice suivante  Toutes les notices 
1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
1. Signé sous la gravure à gauche « J. Highmore inv. », à droite « Ger.d Van.dr Gucht scul. »
2. Sur la page de titre adjacente on peut lire « Charon, or the ferry-boat. A vision. Dedicated to the Swiss Count ».
Cet essai de John Hugues (1677-1720) à la manière de Lucien fut publié pour la première fois à Londres en 1719.
Le comte suisse en question est John James Heydegger, le Swiss Master de Georges II. Il vivait à Walsingham’s mansion. Le roi vint lui rendre visite. Il prit un bateau depuis Kew par une nuit noire et s’étonna que, bien que sa visite eût été annoncée, on n’ait pas songé à lui faire de la lumière. Sur le chemin du bateau au manoir, il trébucha dans le noir et il s’en prenait aigrement à Heydegger quand tout à coup un feu d’artifice de lumière éclata, pour son plus grand plaisir. Georges II apprécia énormément cette surprise bien préparée et oublia aussitôt tous les désagréments qu’il avait éprouvés.

Analyse de l’image :
     Il y a foule pour traverser le Styx, on se bouscule pour monter sur la barque de Charon. Jupiter entend le bruit, et dépêche Mercure pour mettre ordre à cela. Mercure reçoit un à un les candidats à la traversée…

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Cachan, Stéphane Lojkine
Traitement de l’image : Photographie numérique
Localisation de la reproduction :
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 23/03/2019
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 23/03/2019
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.