Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Nouvelles notices : Térence, dix siècles d'illustration théâtrale
Adresse complète
à Toulouse
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Tarare désigné par Bama prête serment à Atar - B. Delaroche
Tarare désigné par Bama prête serment à Atar - B. Delaroche Auteur : Delaroche, B, lithographe du 19e siècle

Datation : 1884   (date conjecturale)

Source textuelle : Beaumarchais, Pierre Augustin Caron de (1732-1799) Acte II, scène 8

Sujet de l’image : Fiction, 18e siècle

Nature de l’image : Lithographie

Lieu de conservation : Paris, Bibliothèque des conservatoires de la Ville de Paris, 3 SAL 35
Notice n° B6224   (n°15 sur 79)  Notice précédente  Notice suivante  Toutes les notices 
1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
2. Tragédie lyrique, livret de Beaumarchais, musique de Salieri. Beaumarchais s’est inspiré pour Tarare de l’histoire de Sadak et de Kalasrade, tirée des Contes des génies de Ridley.
Frontispice d’une partition de Tarare, réduction pour piano.
3. Transposition des personnages de Ridley (Les Contes des génies. Sadak et Kalasrade, 1764) dans ceux de Beaumarchais :
Amurath devient Atar, roi d’Ormus, homme féroce et sans frein.
Sadak devient Tarare, soldat réputé pour sa vertu.
Kalasrade devient Astasie, épouse tendre et pieuse de Tarare
Doubor devient Calpigi, chef des eunuques, esclave européen, homme sensible et gai
Nouveaux personnages :
Arthénée, grand-prêtre de Brama, dévoré d’orgueil et d’ambition
Altamort, son fils, jeune général imprudent et fougueux
Urson, capitaine des gardes d’Atar
Spinette, femme de Calpigi

Analyse de l’image :
    Le fond du théâtre s’ouvre (acte II, scène 7) découvrant l’intérieur du temple de Brama.
    Brama doit choisir le général d’Atar, le prêtre Arthénée a tout apprêté pour que sont fils Altamort soit nommé. Mais le jeune Elamir porté sur un pavois, et par la bouche de qui Brama doit parler, donne un autre nom :
   
   Elamir :
   Peuple que la terreur égare,
   qui vous fait redouter ces sauvages chrétiens ?
   L’état manque-t-il de soutiens ?
   Comptez, aux pieds du roi, vos défenseurs, Tarare...
   Le chœur :
   Tarare ! Tarare ! Tarare !
   Ah ! pour nous Brama se déclare:
   l’enfant vient de nommer Tarare.
   Altamort :
   Arrêtez ce fougueux transport !
   Arthénée :
   Peuple, c’est une erreur !
   Mon fils, que dieu vous touche !
   Elamir :
   Le ciel m’inspirait Altamort;
   Tarare est sorti de ma bouche.
   Tarare ! Tarare ! Tarare !
   Atar :
   Tarare est retenu par un premier serment:
   son grand cœur s’est lié d’avance
   a suivre une juste vengeance.
   Tarare :
   Seigneur, je remplirai le double engagement
   de la vengeance et du commandement.

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Paris, Bibliothèque des conservatoires de la Ville de Paris
Traitement de l’image : Image Web
Localisation de la reproduction :
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 16/02/2019
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 16/02/2019
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.