Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Découvrir le Master LIPS « Littérature et Psychanalyse »
Adresse complète
à Toulouse
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Génies. Alfouran et Sanballad (Cabinet des fées, t29, 1785) - Marillier
Génies. Alfouran et Sanballad (Cabinet des fées, t29, 1785) - Marillier Auteur : Marillier, Clément-Pierre (1740-1808)
Œuvre signée.

Cette notice fait partie d’une série : Chevalier de Mayer, Cabinet des fées, ou coll. choisie des contes de fées…, 1785 (pièce ou n° 38 / 49)

Datation : 1785

Source textuelle : [Ridley,] The Tales of the Genii (1764, tr. fr. 1766) Conte second. Le dervis Alfouran

Sujet de l’image : Fiction, 18e siècle

Nature de l’image : Gravure sur cuivre

Lieu de conservation : Madison Wisconsin, Memorial Library, PZ24C3 (29)
Notice n° B6197   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : Contes des génies. Le dervis Alfouran (Dessins Cabinet des Fées) - Marillier // Le derviche Alfouran et Sanballad (Les Contes des génies, t. 1, 1782) // Alfouran & Sanballad (The Tales of the Genii, 1764) - Taylor

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
Mentions sur la page en dehors de l’image.
1. En haut à gauche « Contes des Genies », à droite « Tom. 29. pag. 148. »
Légende dans le cartouche : « Monte sur ce roc escarpé, par le Sentier que j’ai tail- | -lé dans la pierre vive. »
Signé sous le cartouche à gauche « c. p. Marillier. Dir », à droite « L. M. halbou. Sculp ».
Gravure insérée après la p. 160, la citation débute à la 4e ligne.
3. Marillier s’est inspiré de la gravure de Wlaker pour l’édition originale illustrée des Tales of the Genii, Londres, 1764.

Analyse de l’image :
    Conte second. Le dervis Alfouran.
    Alfouran vit en ermite dans la province d’Eyraca. Son ermitage est creusé dans le roc : une celule est pour son usage, l’autre lui sert de temple.
    Sanballad fils de Sami fait partie des disciples du dervis et vient assister à ses sermons. Il annonce au dervis son intention de se retirer lui aussi du monde. Le dervis le met alors à l’épreuve. Il devra rester assis sur un roc escarpé jour et nuit pendant trois jours. On lui portera les mets les plus exquis qu’il ne devra ni toucher, ni même convoiter…
    Le jeune homme triomphe de l’épreuve et devient l’assistant d’Alfouran.

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Cachan, Stéphane Lojkine
Traitement de l’image : Photographie numérique
Localisation de la reproduction :
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 13/02/2019
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 17/02/2019
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.