Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Vient de paraître, Diderot et le temps, Presses universitaires de Provence, 324 p.
Adresse complète
à Toulouse
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Un homme sort de la tombe & menace le faquir (Les Contes des génies, t. 2, 1782)
Un homme sort de la tombe & menace le faquir (Les Contes des génies, t. 2, 1782)
Cette notice fait partie d’une série : Ch. Morell [en fait J. Ridley], Les Contes des génies, Amsterdam, 1782, in-12 (pièce ou n° 8 / 12)

Datation : entre 1766 et 1782

Source textuelle : [Ridley,] The Tales of the Genii (1764, tr. fr. 1766) Septième partie. Suite du conte des enchanteurs, ou Misnar, Sultan de l’Inde

Sujet de l’image : Fiction, 18e siècle

Nature de l’image : Gravure sur cuivre

Lieu de conservation : Paris, Bibliothèque nationale de France, Département Littérature et art, Y2-9171
Notice n° B6159   (n°6 sur 6)  Notice précédente  Toutes les notices 
Analyse de l’image :
    Le sultan Misnar et son visir Horam se déguisent en faquirs pour sortir du palais dans la ville et que le sultan puisse connaître par lui-même l’état de sa Capitale. Ils rencontrent un Faquir qui s’apprêtait à leur raconter une mauvaise rencontre, mais les soupçonne bientôt d’imposture. Une populace hostile s’assemble à ses cris, le sultan est obligé de se dévoiler. Il emmène le Faquir au Palais pour l’interroger.
    Récit du Faquir au Sultan Misnar sur sa rencontre de la veille. Il était allé se reposer au cimetière :
    « Cependant un jeune homme coiffé d’un turban sort tout-à-coup de la tombe. En me voyant il tire son sabre, & s’élance sur moi pour me frapper. Je n’eus que le tems de prendre une pierre qui étoit à mes pieds. Je la lui jettai, & il tomba à la renverse. J’avançai vers lui, j’arrachai le sabre de ses mains, & j’allois l’exterminer lorsqu’il éleva la voix, en disant : “Tu es maître de ma vie ; mais prends garde à ce que tu vas faire, homme insensé ; car en m’ôtant la vie, tu l’arraches à deux”.
    Interdit & ne pouvant comprendre comment il étoit possible que j’ôtasse la vie à deux personnes en me vengeant de cet assassin qui avoit voulu me tuer sans que je l’eusse offensé, j’hésitai, & je crois que je lui eusse pardonné. Mais voyant ma main tomber, il la saisit, & voulut m’arracher le sabre qye je ne tenois plus que foibelement. Je repoussai ses efforts, & d’un seul coup, je lui coupai la tête. »

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Paris, Bibliothèque nationale de France
Traitement de l’image : Image Web
Localisation de la reproduction : http://gallica.bnf.fr
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 29/01/2019
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 29/01/2019
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.