Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Découvrir le Master LIPS « Littérature et Psychanalyse »
Adresse complète
à Toulouse
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
La fuite de Paris (Cycle de Marie de Médicis) - Rubens
La fuite de Paris (Cycle de Marie de Médicis) - Rubens Auteur : Rubens, Pierre Paul (1577-1640)

Cette notice fait partie d’une série : Rubens, Cycle de la Vie de Marie de Médicis (pièce ou n° 17 / 25)

Datation : entre 1621 et 1625

Sujet de l’image : Composition mixte (allégorie et histoire)

Objets indexés dans l’image :
Carrosse / Chien / Furie(s), Faim, Envie / Marches

Nature de l’image : Peinture sur toile
Dimensions :  Hauteur 62,3 * Largeur 48,9 cm

Lieu de conservation : Munich, Alte Pinakothek, AP OG Kabinett 12
Notice n° B6018   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : Lovelace enlève Clarisse - Hayman

Analyse de l’image :
    La commande faite à Rubens stipulait ceci :
   19. tableau. Retraite de la reine de Paris à Blois.
   La Reine chassée par la Calomnie ; au-dessus de la tête de la Reine, le Mensonge est représenté jetant feu de sa bouche ; un chien jappant après la Reine qui est conduite par l’Innocence accompagnée des princesses qui pleurent son départ ; son carrosse l’attend.
   (Bnf Ms Baluze, 323, fol. 54, transcription Foucart et Thuillier, corr. Hénin et Cojannot)
   
   Rubens a réalisé cette esquisse conformément à la commande, mais n’a pas produit le tableau définitif, sans doute politiquement dangereux. Il a été remplacé par « La fuite de Blois ».
   C’est sans doute pourtant la composition la plus romanesque du cycle, ou celle qui se retrouve le mieux dans la gravure d’illustration romanesque ultérieure.

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Munich, Alte Pinakothek
Traitement de l’image : Image Web
Localisation de la reproduction :
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 04/12/2018
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 04/12/2018
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.