Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Nouvelles notices : Térence, dix siècles d'illustration théâtrale
Adresse complète
à Toulouse
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Les soldats du 76e de ligne retrouvent leurs drapeaux - Meynier
Les soldats du 76e de ligne retrouvent leurs drapeaux - Meynier Auteur : Meynier, Charles (1768-1832)

Datation : entre 1806 et 1808

Nature de l’image : Peinture sur bois

Lieu de conservation : Vizille, Musée de la Révolution française
Notice n° B4878   (n°3 sur 3)  Notice précédente  Toutes les notices 
1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
3. Comparer avec « Le Maréchal Ney remet aux soldats du 76e de ligne leurs drapeaux », 1808, Musée national des châteaux de Versailles et de Trianon.

Analyse de l’image :
    Les soldats du 76e de ligne retrouvant leur drapeaux dans l’arsenal d’Innsbruck les reçoivent de leur général, M. le maréchal Ney, commandant le sixième corps de la grande armée.
    « Le 76e de ligne avait perdu trois drapeaux dans les Grisons ; cette perte était depuis long-temps le motif d’une affliction profonde. Ces braves savaient que l’Europe n’avait pas oublié leur malheur, quoiqu’on ne pût en accuser leur courage.Ces drapeaux, sujet d’aussi nobles regrets, se sont trouvés dans l’arsenal d’Inspruck. Un officier les a reconnus, tous les soldats ont arrivés aussitôt. Lorsque le maréchal Ney les leur a rendus, des larmes coulaient des yeux de tous les vieux soldats, les jeunes conscrits étaient fiers d’avoir servi à reprendre les enseignes enlevées à leurs aînés. S. M. l’Empereur a ordonné que cette scène touchante fût consacrée par un tableau. » (Recueil des ouvrages de peinture, sculpture, architecture, gravure, […] exposés le 25 août 1810 dans le grand salon su Musée Napoléon, Paris, Didot, 1810, p. 27)

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Vizille, Musée de la Révolution française
Traitement de l’image : Image Web
Localisation de la reproduction : http://commons.wikimedia.org/
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 24/08/2017
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 24/08/2017
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.