Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Nouvelles notices : Térence, dix siècles d'illustration théâtrale
Adresse complète
à Toulouse
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
La trinité bourbonnaise (Louis XVI en roi de trèfle, de pique et de cœur)
La trinité bourbonnaise (Louis XVI en roi de trèfle, de pique et de cœur)
Datation : 1791

Sujet de l’image : Histoire moderne. 18e siècle. La révolution française
Dimensions :  Hauteur 17,5 * Largeur 20,5 cm

Lieu de conservation : Paris, Bibliothèque nationale de France, Cabinet des Estampes , RESERVE FOL-QB-201 (126)
Notice n° B4042   (n°5 sur 74)  Notice précédente  Notice suivante  Toutes les notices 
Comparaison avec d’autres notices : Philippe Pique (carte à jouer représentant Philippe-Égalité)

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
1. Sur le roi de trèfle, on voit inscrit en bas à gauche « YBERT » et sur le roi de cœur; « DELATRE », du nom de deux imprimeurs de cartes à jouer.
2. Imprimerie du Journal du peuple, 1791.

Analyse de l’image :
    Les cartes représentent successivement Louis XVI en Alexandre, David et Charles (Charlemagne), avec les légendes respectives suivantes :
   C’est assez d’être roi de trefle. (En dessous, Louis XVI en vache broute le trefle tandis que l’hydre contre révolutionnaire brandit au loin ses trois têtes.)
   la constitution pouvait me faire roi de pique. (En dessous, Louis XVI se fait couronner par la nation.)
   mais il faudrait être Roi de Cœur. (En dessous, Louis XVI prête serment d’une main pendant qu’il reçoit une bourse bien garnie de l’autre.)

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Paris, Bibliothèque nationale de France, Cabinet des Estampes
Traitement de l’image : Image Web
Localisation de la reproduction : http://gallica.bnf.fr
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 19/11/2016
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 20/11/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.