Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Nouvelles notices : Térence, dix siècles d'illustration théâtrale
Adresse complète
à Toulouse
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Alcippe tue le Visigoth devant Pimandre (Dend hyrdinde Astrea, I, 3, 1645)
Alcippe tue le Visigoth devant Pimandre (Dend hyrdinde Astrea, I, 3, 1645) Auteur : Petersen, Mattis (1614-1676), graveur à Husum

Cette notice fait partie d’une série : Dend hyrdinde Astrea, trad. danoise Søren Terkelsen, Lyckstadt, 1645 (pièce ou n° 15 / 30)

Datation : 1645

Source textuelle : L’Astrée, 1ère partie, 1607 I, 3

Sujet de l’image : Fiction, 17e siècle

Objets indexés dans l’image :
Balustrade / Trône, siège de commandement

Nature de l’image : Gravure sur cuivre

Lieu de conservation : Londres, British Library, 12510.a.1.
Notice n° B1939   (n°1 sur 1) 
1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
1. Gravure non signée.
2. Toisième livre de la première partie.
Identification erronée sur le site http://www.astree.paris-sorbonne.fr : Clindor ne combat jamais directement Pimandre, mais un de ses cousins, et ce n’est pas en champ clos.

Analyse de l’image :
     Histoire d’Alcippe, racontée par son fils.
    Clindor est le fils de Cléante et l’ami d’Alcippe. Il lui a suggéré un stratagème pour qu’Alcippe découvre l’identité de sa maîtresse. Celle-ci l’a su et, ne pouvant cesser d’aimer Alcippe, a voué une haine farouche à Clindor. A son instigation, Clindor est contraint de se battre contre un cousin de Pimandre et il le tue. Clindor s’enfuit, il est fait prisonnier par Alaric roi des Visigoths qui se trouvait à Toulouse. Alcippe part au secours de son ami, le délivre de sa prison, se réfugie dans divers royaumes, et finalement à Bysance.
    Pendant ce temps, un Visigoth s’en vient à Marcilly et vainc plusieurs des chevaliers de Pimandre. Clindor et Alcippe s’en reviennent alors de Byzance, décidés à relever le défi.
   
    « Et un matin que Pimander sortoit pour aller au Temple, Alcippe se presenta devant luy, armé de toutes pieces, et quoy qu’il eust la visiere haussee, si ne fut-il point recogneu pour la barbe qui luy estoit venuë depuis son départ. Lors que Pimander sçeut sa resolution, il en fit beaucoup d’estat, pour la hayne qu’il portoit à cest etranger à cause de son arrogance et de sa cruauté, et dés l’heure mesme fit advertir le Visigoth par un heraut d’armes. Pour abreger, mon pere le vainquit, et en presenta l’espee à Pimander, et sans se faire cognoistre à personne, sinon à Amarillis qui le vid en la maison de Cleante, il s’en retourna à Bisance, ou il fut receu comme de coustume. Cependant Cleante qui n’avoit nul plus grand desir, que de le revoir libre en Foretz, le descouvrit à Pimander, qui estoit fort desireux de sçavoir le nom de celuy qui avoit combattu l’estranger. »
   
   

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Londres, British Library
Traitement de l’image : Image Web
Localisation de la reproduction :
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 25/07/2014
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 16/09/2019
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.