Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Découvrir le Master LIPS « Littérature et Psychanalyse »
Adresse complète
à Toulouse
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Che vuoi ? (Le diable amoureux, 1772) - Moreau > Marillier
Che vuoi ? (Le diable amoureux, 1772) - Moreau > Marillier Auteur : Marillier, Clément-Pierre (1740-1808)
Graveur : Moreau le jeune, Jean Michel (1741-1814)

Cette notice fait partie d’une série : [Cazotte,] Le diable amoureux. N.elle espagnole, Naples, 1772 (pièce ou n° 2 / 6)

Datation : 1772

Source textuelle : [Cazotte,] Le diable amoureux (1772)

Sujet de l’image : Fiction, 18e siècle

Objet indexé dans l’image : Chameau

Nature de l’image : Gravure sur cuivre

Lieu de conservation : Paris, Bibliothèque nationale de France, Réserve, RES8-ZADLER-539
Notice n° B1823   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : Che vuoi ? (Le diable amoureux, 1788) - Dunker

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
Mentions à l’intérieur de l’image (hors signature et date).
2. Face p. 14

Analyse de l’image :
     « A peine avois-je fini, une fenêtre s’ouvre à deux battans, vis-à-vis de moi au haut de la voûte : un torrent de lumière plus éblouissante que celle du jour fond par cette ouverture : une tête de chameau horrible, autant par sa grosseur que par ses formes, se présente à la fenêtre, sur-tout elle avoit des oreilles démesurées. L’odieux fantôme ouvre la gueulle, & d’un ton assorti au reste de l’apparition, me répond : Che vuoi ? Toutes les voûtes, tous les caveaux des environs retentissent à l’envi du terrible che vuoi ?
    Je ne sçaurois peindre ma situation ; je ne sçaurois dire qui soutint mon courage & m’empêcha de tomber en défaillance à l’aspect de l’effrayant tableau que j’avois devant les yeux, & au bruit plus effrayant encore qui retentissoit à mes oreilles. » (p. 14-15)

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Paris, Bibliothèque nationale de France
Traitement de l’image : Image Web
Localisation de la reproduction :
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 17/07/2014
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.