Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Nouvelles notices : Térence, dix siècles d'illustration théâtrale
Adresse complète
à Toulouse
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Lucidor au cachot de Nabal (Voyages imaginaires, Voy. de la raison) - Marillier
Lucidor au cachot de Nabal (Voyages imaginaires, Voy. de la raison) - Marillier Auteur : Marillier, Clément-Pierre (1740-1808)

Cette notice fait partie d’une série : Marillier, Dessins pour les Voyages imaginaires, 1 vol., 1786 (pièce ou n° 53 / 77)

Datation : 1786

Source textuelle : [Caraccioli,] Voyage de la raison en Europe (1772) Chapitre I, Lucidor commence ses voyages par la Turquie

Sujet de l’image : Fiction, 18e siècle

Nature de l’image : Dessin (lavis)

Lieu de conservation : Paris, Bibliothèque nationale de France, Cabinet des Estampes , Reserve 4-EF-79
Notice n° B1724   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : La Charité romaine - Lagrenée

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
Mentions sur la page en dehors de l’image.
1. Au-dessus du dessin à gauche « voyage de la raison », à droite « n° 52. »
Légende dans le cartouche sous le dessin « Tout est pour le mieux, et la providence a ses desseins, orsqu’elle me tient en captivité. »
2. Gravure avant la p. 143 du volume 27 des Voyages imaginaires.

Analyse de l’image :
     « Ce fut au milieu des modes qui nous tyrannisent, que la raison entreprit de nous visiter, & ce fut au printems de 1769 qu’elle exécuta ce généreux dessein.
    Voyons, dit-elle, si les lumières que j’ai départies aux Européens, comme à ceux d’entre les hommes que j’affectionne de préférence, ne sont point obscurcies, & s’ils révèrent encore mes loix. Aussi tôt elle prit la taille & la physionomie d’un philosophe aimable, tel que Minerve parut aux yeux de Télémaque, & elle s’achemina vers l’empire des Ottomans.
    […] Les premiers pays que Lucidor parcourut, (c’est le nom que la Raison se donna,) furent d’affreux déserts. Il eut occasion d’y voir un vieillards innocent, que le despotisme tenoit dans les fers. Il s’appeloit Nabal, & sur des délations clandestines dont il ignoroit lui-même le sujet, il étoit condamné depuis trente ans à vivre loin de sa famille, ou plutôt du monde entier. 
    […] Il n’y a personne qui n’eût été attendri à la vue du vénérable prisonnier. Outre une barbe plus blanche que l’yvoire, qui lui donnoit l’air de la candeur même, il levoit continuellement les yeux au ciel, & le conjuroit avec la plus vive ardeur de pardonner à ses délateurs. Tout est pour le mieux, disoit-il, & la providence a ses desseins, lorsqu’elle me tient en captivité. J’avois une place brillante qui auroit pu m’éblouir, je ne m’occupe ici que de mon ame qu’il est impossible d’enchaîner. Je l’élève au-dessus de ce corps que vous voyez captif, & je la promène dans des espaces mille fois plus vastes que la Turquie.
    Il n’y a ni prison ni exil pour une ame élevée, lui répliqua Lucidor, les murs tombent à l’aspect d’un homme qui regarde la terre comme un atôme, & qui ne tient qu’à son devoir. »

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Paris, Bibliothèque nationale de France, Cabinet des Estampes
Traitement de l’image : Photographie numérique
Localisation de la reproduction : Collection particulière (Cachan)
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 26/06/2014
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.