Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Nouvelles notices : Térence, dix siècles d'illustration théâtrale
Adresse complète
à Toulouse
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
L’amant puni par où il a péché (Voyages R. Boyle, 1730)
L’amant puni par où il a péché (Voyages R. Boyle, 1730)
Cette notice fait partie d’une série : Les Voyages & avantures du Cap. R. Boyle, Amsterdam, 1730 (pièce ou n° 2 / 7)

Datation : 1730

Source textuelle : Chetwood (?), Voyages & Adventures of Capt Robert Boyle (1726)

Sujet de l’image : Fiction, 18e siècle

Nature de l’image : Gravure sur cuivre
Notice n° B1693   (n°1 sur 1) 
Analyse de l’image :
    Le narrateur a surpris sa maîtresse avec un galant. Il avertit son maître, qui feint de partir et le coince dans sa chambre avec un chirurgien.
    « Aussitôt mon Maître se saisit du Galant tout nud, le renversa sur son dos, lui mit un Pistolet sur la gorge, & lui jura qu’il le tueroit, s’il s’avisoit de branler, ou de crier au secours. Alors l’ami qui nous avoit accompagné tira de sa poche un Etui à instrumens de Chirurgie, & avec une paire de Ciseaux faits pour cela, il lui enleva ce qui manque à Senesino, & à bien d’autres Musiciens Italiens. L’Opération fut si prompte, que je crois que le pauvre Diable ne connut sa perte que l’orsqu’il sentit le sang couler le long de ses cuisses […].
    Ma Maîtresse s’étoit cachée tout ce tems-là derrére les rideaux du lit, & n’avoit pas ouvert la bouche; mais malgré le trouble où elle devoit être, elle eut soin de s’habiller ; après quoi elle s’assit sur le bord du lit du côté de la muraille, où elle paroissoit ensévelie dans une profonde tristesse. » (P. 21-22)
   

Informations sur l’image :
Auteur du cliché :
Traitement de l’image : Image Web
Localisation de la reproduction :
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 24/06/2014
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.