Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Découvrir le Master LIPS « Littérature et Psychanalyse »
Adresse complète
à Toulouse
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
L’Isle inconnue. Courage des frères (Dess pour les Voy. imaginaires) - Marillier
L’Isle inconnue. Courage des frères (Dess pour les Voy. imaginaires) - Marillier Auteur : Marillier, Clément-Pierre (1740-1808)

Cette notice fait partie d’une série : Marillier, Dessins pour les Voyages imaginaires, 1 vol., 1786 (pièce ou n° 16 / 77)

Datation : 1786

Source textuelle : Grivel, L’Isle inconnue, ou Mémoires du chevalier Des Gastines (1783-1787)

Sujet de l’image : Fiction, 18e siècle

Nature de l’image : Dessin (lavis)

Lieu de conservation : Paris, Bibliothèque nationale de France, Cabinet des Estampes , Reserve 4-EF-79
Notice n° B1676   (n°1 sur 1) 
1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
Mentions sur la page en dehors de l’image.
1. Au-dessus du dessin à gauche « lisle inconnue. », à droite « n° 15. ».
Légende dans le cartouche sous le dessin : « Hâtez-vous, mon frere, pour que je puisse vous aider. »
2. La gravure se trouve au volume VIII des Voyages imaginaires, face à la p. 398.

Analyse de l’image :
    Chapitre XLI du tome VIII.
   Jeûne et deuil ordonnés ; réparations des pertes et dégâts causés par la dernière guerre ; nouvelles précautions prises contre les nègres ; on trouve du nitre, on fabrique de la poudre à canon. Philippe et Joseph courent de grands dangers.
   
   Les jeunes gens font exploser le rocher pour rendre l’île inaccessible. Ils surveillent la progression des travaux depuis une chaloupe. Mais une mine tardant à partir, Joseph revient sur le rocher pour changer la mêche. La mine explose à ce moment, et Joesph, blessé, demeure suspendu sur l’abîme. Philippe se place alors sous Joseph, « & méprisant le danger d’être écrasé, il lui tend les bras, & lui crie de se laisser aller sur lui, en prenant bien des mesures pour tomber juste. » Le choc fait tomber Philipe à l’eau. Guillaume se jette alors à l’eau pour le repêcher.
    Le dessin représente Guillaume à gauche, Philippe évanoui dans la chaloupe et Joseph assis sur la plateforme, au bas du parapet d’où il est tombé.

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Paris, Bibliothèque nationale de France, Cabinet des Estampes
Traitement de l’image : Photographie numérique
Localisation de la reproduction : Collection particulière (Cachan)
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 20/06/2014
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.