Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Découvrir le Master LIPS « Littérature et Psychanalyse »
Adresse complète
à Toulouse
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Roger placé pour mort dans un coffre (Décaméron 1757, J4N10) - Gravelot
Roger placé pour mort dans un coffre  (Décaméron 1757, J4N10) - Gravelot Auteur : Gravelot, Hubert-François Bourgignon dit (1699-1773)
Graveur : Ouvrier, Jean (1725-1784)

Cette notice fait partie d’une série : Il Decamerone di M. Giovanni Boccacio, Londra [Paris], 1757, 5 vol. in-8° (pièce ou n° 72 / 93)

Datation : 1757

Source textuelle : Boccace, Le Décaméron, vers 1350-1353 4e journée, 10e nouvelle, folio p. 423

Sujet de l’image : Fiction, 14e siècle

Nature de l’image : Gravure sur cuivre

Lieu de conservation : Versailles, Bibliothèque municipale centrale, Rés. in-8° E 443e (t. 2)
Notice n° B1374   (n°1 sur 1) 
1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
1. Signé sous la gravure à gauche « H. Gravelot inv. », au centre « T. II. N. 23. », à droite « Ouvrier sc. »
2. Dixième nouvelle de la quatrième journée.

Analyse de l’image :
     A Salerne, la jeune femme d’un vieux chirurgien, Mathieu de la Montagne, s’éprend d’un jeune noble débauché, Roger d’Ayerols. En l’absence du mari, elle fait venir Roger, qui par erreur boit pour de l’eau un soporifique préparé par le chirurgien. La dame le prend pour mort, et pour s’en débarrasser le fait mettre dans un coffre repéré devant la boutique du menuisier.
   Le coffre est ensuite volé par deux jeunes gens désargentés qui le portent chez eux malgré le poids. Quand Roger se réveille et sort du coffre, il est pris pour un voleur. Le témoignage de la servante sauvera Roger…

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Cachan, Stéphane Lojkine
Traitement de l’image : Photographie numérique
Localisation de la reproduction : Collection particulière (Cachan)
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 13/03/2014
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.