Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Découvrir le Master LIPS « Littérature et Psychanalyse »
Adresse complète
à Toulouse
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Le couronnement de la Vierge (Sainte-Marie-du-Trastevere)
Le couronnement de la Vierge (Sainte-Marie-du-Trastevere)
Datation : 1140   (date conjecturale)

Source textuelle : J. de Voragine, La Légende dorée, L’Assomption de la bienheureuse Vierge Marie GF, II, 91sq.

Sujet de l’image : Sujet d’histoire sacrée. Couronnement de la Vierge

Nature de l’image : Mosaïque

Lieu de conservation : Rome, Sainte-Marie-du-Trastevere
Notice n° B1046   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : Polyptyque de l’Agneau mystique - Hubert et Jean van Eyck // L’agneau mystique (Sainte-Marie-du-Trastevere)

Analyse de l’image :
    Dans l’abside de la basilique, le couronnement de la Vierge (qui est également interprétée comme l’Épouse du Cantique des Cantiques et comme l’Église) surmonte un troupeau de mouton au centre duquel l’agneau mystique. Au-dessus du Christ, la main de Dieu le père tient la couronne de feuillage vert destinée à l’Église. Le livre du Christ porte l’inscription « Veni electa mea et ponam in te thronum meum » (Barthélémy de Trente) elle-même reprise du premier verset du Psaume 110.
   La Vierge épouse porte un autre extrait du Cantique des Cantiques : « Læva ejus sub capite meo, et dextera illius amplexabitur me » (Que sa main gauche soit sous ma tête, Et que sa droite m’embrasse !).

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Rome, Sainte-Marie-du-Trastevere
Traitement de l’image : Image Web
Localisation de la reproduction :
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 25/09/2013
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.