Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Découvrir le Master LIPS « Littérature et Psychanalyse »
Adresse complète
à Toulouse
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Le sculpteur Jean-Baptiste Lemoyne - Augustin Pajou
Le sculpteur Jean-Baptiste Lemoyne - Augustin Pajou Auteur : Pajou, Augustin (1730-1809)

Cette notice fait partie d’une série : Paris, Salon de 1759 (pièce ou n° 165 / 164)

Datation : 1759

Sujet de l’image : Portrait

Nature de l’image : Modello en terre cuite
Dimensions :  Hauteur 59,5 * Largeur 36 cm

Lieu de conservation : Nantes, Musée des Beaux-Arts, 1836
Notice n° B0673   (n°9 sur 9)  Notice précédente  Toutes les notices 
Comparaison avec d’autres notices : Buste de Lemoyne - Augustin Pajou

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
1. Signé au dos du socle, en creux : « J.B. Lemoyne par Aug. Pajou, 18 juin 1759. »
2. Acquis en 1850, don à la commune.

Analyse de l’image :
    Le livret du Salon de 1759 consacre cinq numéros à Pajou, 138 à142, aucun ne correspond au buste de Lemoyne.
   Pajou est reçu cette année là avec Pluton, dieu des Enfers, tenant Cerbère enchaîné, n°138 du livret.
   
   Dans son Salon de 1759, Diderot écrit : « Je n’ai vu parmi un grand nombre de morceaux de sculpture qu’une Nymphe de grandeur naturelle ; un buste de Lemoyne, par un de ses élèves, et le buste d’une Prêtresse de Diane, à ce que je crois.
    […] Le beau buste que celui de Lemoyne ! Mon ami, le beau buste ! Il vit, il pense, il regarde, il voit, il entend, il va parler. Je suis tenté d’aller chez vous et de jeter par les fenêtres ce bloc de terre mort qui y est. » (Ver IV 200)

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Nantes, Musée des Beaux-Arts
Traitement de l’image : Image Web
Localisation de la reproduction :
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 24/04/2013
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.