Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Nouvelles notices : Térence, dix siècles d'illustration théâtrale
Adresse complète
à Toulouse
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Érigone vaincue - Lévesque d’après Deshays
Érigone vaincue - Lévesque d’après Deshays Auteur : Deshays, Jean-Baptiste (1729-1765)
Graveur : Lévesque, Pierre Charles (1727-1812)

Datation : 1768

Sujet de l’image : Sujet mythologique. Érigone

Nature de l’image : Gravure sur cuivre
Dimensions :  Hauteur 48,9 * Largeur 34,5 cm

Lieu de conservation : Londres, British Museum, 1870,0625.957
Notice n° B0556   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : Bacchantes endormies (Érigone ?) - Boucher

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
2. Dans l’Avant-coutreur, n°9, du 29 févier 1768, p. 129 : « On publie une Estampe très-agréable gravée d’après un Tableau de M. Deshays, Artiste célèbre, que la mort a enlevé dans la fleur de son âge, & l’on peut même dire au milieu de ses triomphes. Le sujet est Jupiter transformé en grape de raisin, que la Nymphe Eigone presse dans ses mains. Cette Nymphe est rendue par le Graveur avec l’expression de l’amour & de la volupté ; le fond est un paysage orné. La gravure est d’un style libre & pittoresque qui annonce avantageusement les talens de M. Levêque.
Cette Estampe est dédiée à M. Godefroy de Villetaneuse, à qui appartient le Tableau. Elle a dix-huit pouces de hauteur sur douze d elargeur, & se vend 50 s. chez la veuve de J. Daullé, Graveur du Roi sur le quai des Augustins. »
3. Reproduction inversée d’un tableau apparu dans le commerce d’art à Paris en 2000. Voir A. Bancel, Deshays, Arthéna, 2008, P101.

Analyse de l’image :
    Érigone (Ἠριγόνη), fille de l’Athénien Icarios qui avait introduit dans ses États le culte de Dionysos, fut aimée du dieu.
   Pour la séduire, Dionysos se transforma en grappe de raisin. Apprenant la mort de son père, qui avait été massacré par des bergers ivres, elle se pendit de désespoir. Zeus, pour récompenser sa piété filiale, la plaça dans la constellation de la Vierge.

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Londres, British Museum
Traitement de l’image : Image Web
Localisation de la reproduction :
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 01/03/2013
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.