Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Nouvelles notices : Térence, dix siècles d'illustration théâtrale
Adresse complète
à Toulouse
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Mars vaincu par Minerve - Doyen
Mars vaincu par Minerve - Doyen Auteur : Doyen, Gabriel-François (1726-1806)

Cette notice fait partie d’une série : Paris, Salon de 1781 (pièce ou n° 19 / 316)

Datation : 1781

Source textuelle : Homère, Iliade, chant 05 (Exploits de Diomède) vers 837-861.

Sujet de l’image : Guerre de Troie. Diomède

Nature de l’image : Peinture sur toile
Dimensions :  Hauteur 325 * Largeur 422 cm

Lieu de conservation : Poitiers, Musée Sainte-Croix
Notice n° A8802   (n°5 sur 7)  Notice précédente  Notice suivante  Toutes les notices 
1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
2. Tableau de 13 pieds de large sur 10 de haut.

Analyse de l’image :
     « Encore un sujet tiré de l’Iliade.
    Minerve monte sur le char de Diomède, exerce ses coursiers et fond sur le dieu de la Guerre au moment où il immolait le fils d’Ochésius, le gigantesque Périphas, un des héros de l’Étolie. La déesse conduit le javelot du fils de Tydée, l’enfonce dans le flanc de l’Immortel et l’en retire abreuvé de sang. Mars pousse un cri de douleur, on croit entendre deux armées qui se chargent et s’égorgent.
    Ce tableau blesse les yeux, tant il papillote, c’ets un amas tumultueux et confus de figures. Quand on a le courage de l’étudier et d’en débrouiller le chaos, on trouve de l’expression dans les têtes, de schoses bien rendues et avec sentiment ; mais nulle distinction d eplans, nulle dégradation entre eux. La couleur est factice. Les chevaux qui traînent le char sont mal dessinés, ils ont le cou aussi long que le corps, la croupe en cerceau et sans mouvement. C’est un mauvais tableau où il y a de très beaux détails.
    Cette toile découpée d’une certaine manière, disait quelqu’un, on en prendrait volontiers le slambeaux pour l’ouvrage de nos plus grands maîtres. — Ah ! répondit un amateur fort instruit, cela est d’autant plus probable que presque toute sle sfigures qui composent ce tableau sont prises d’après Rubens et Le Brun. » (Diderot, Salon de 1781, Bouquins, p. 973°

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Poitiers, Service photographique des Musées de Poitiers, Christian Vignaud
Traitement de l’image : Photographie numérique
Localisation de la reproduction :
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 18/07/2011
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 24/05/2017
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.