Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Vient de paraître, Diderot et le temps, Presses universitaires de Provence, 324 p.
Adresse complète
à Toulouse
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Socrate et Platon (Frontis. Prenostica Socratis Basilei) - Matthieu Paris
Socrate et Platon (Frontis. Prenostica Socratis Basilei) - Matthieu Paris Auteur : Matthieu Paris (v. 1200-1259), historien et enlumineur

Datation : entre 1230 et 1259

Source textuelle : Matthieu Paris (v. 1200-1259)

Sujet de l’image : Sujet historique. L’enseignement de Socrate

Lieu de conservation : Oxford, Bibliothèque bodléienne, ms Ashmole 304, fol. 31v°
Notice n° A8383   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : Marc écrivant le début de l’évangile (Codex purpureus rossanensis, pl. 15) // Saint Matthieu (Book of Lindisfrane) // Début de la suite par J. de Meun (Roman de la rose, Oxford Selden Supra 57 F28v)

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
2. Frontispice des Prenostica Socratis Basilei, livre de sorts anonyme, probablement d’origine arabe, enluminé par Matthew Paris. Les Prenostica font partie d’un volume composite qui débute par le Liber Experimentarius, attribué à Bernardus Silvestris, et est suivi de divers livres de sorts.
3. Le problème de l’interprétation de cette enluminure, trouvée par Derrida en carte postale à Oxford, constitue l’un des fils directeurs de la première partie de son livre « La carte postale de Socrate à Freud et au-delà », Flammarion, La philosophie en effet, 1980.

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Oxford, Bibliothèque bodléienne
Traitement de l’image : Scanner
Localisation de la reproduction : Collection particulière (Cachan)
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 17/01/2011
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.