Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Vient de paraître, Diderot et le temps, Presses universitaires de Provence, 324 p.
Adresse complète
à Toulouse
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Le baiser à la dérobée - Fragonard
Le baiser à la dérobée - Fragonard Auteur : Fragonard, Jean-Honoré (1732-1806)

Datation : entre 1787 et 1788

Sujet de l’image : Sujet de genre. Boudoir

Objets indexés dans l’image :
Autre scène au second plan / Porte entrebâillée / Rideau

Nature de l’image : Peinture sur toile
Dimensions :  Hauteur 45 * Largeur 55 cm

Lieu de conservation : Saint-Pétersbourg, Ermitage

Bibliographie : P. Rosenberg et M.-A. Dupuy, Fragonard (cat), RMN, 1987, n° 304, p. 575
Notice n° A8061   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : Le Verrou - Fragonard

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
Problème d’attribution des auteurs.
2. Ancienne collection du roi de Pologne, Stanislas Auguste Poniatowski.
Palais d’été Lazienski à Varsovie en 1851, 1er étage, Cabinet du Roi.
Aurait dû être rendu à la Pologne (Traité de Riga).
Entre à l’Ermitage en 1895 par échange avec la Polonaise, copie d’après Watteau.
3. Une copie passe en vente à la galerie Charpentier à Paris sous le nomp de Marguerite Gérard (la fille de Fragonard), le 24 juin 1937, n°25.
Autre copie, sur bois, au palais Galliera 29 nov-3 déc. 1965, n°105, localisation actuelle inconnue.
Gravé en pointillé par Nicolas-François Regnault en 1788, gravure annoncée dans le Mercure de France le 14 juin 1788.

Analyse de l’image :
    Un jeune homme embrasse à la dérobée une jeune fille venue prendre un châle dans un boudoir, à l’écart de la société qu’elle vient de quitter dans le salon et qu’on aperçoit par la porte entrouverte de droite.

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Saint-Pétersbourg, Ermitage
Traitement de l’image : Scanner
Localisation de la reproduction : Collection particulière (Cachan)
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 25/08/2010
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.