Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Nouvelles notices : Térence, dix siècles d'illustration théâtrale
Adresse complète
à Toulouse
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
L’âne d’or, livre 7. Souffrances & mauvais traitements (J. F. Bastien, T2, 1787)
L’âne d’or, livre 7. Souffrances & mauvais traitements (J. F. Bastien, T2, 1787)
Cette notice fait partie d’une série : Apulée, Les Métamorphoses ou L’Ane d’or, Paris, Bastien, 1787 (pièce ou n° 12 / 16)

Datation : 1787

Source textuelle : Apulée, Métamorphoses (dites aussi L’Ane d’or) (vers 150-170)

Sujet de l’image : Fiction antique

Nature de l’image : Gravure sur cuivre, taille-douce (au burin)
Dimensions :  Hauteur 14,8 * Largeur 9,5 cm

Lieu de conservation : Collection particulière (La Canourgue)
Notice n° A7989   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : De l’emportement (Brant, Das Narrenschiff, Bâle, 1494, F44v)

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
1. Au-dessus de la gravure, à gauche « Liv. 7. », à droite « Pag. 35. ».
2. Gravure sur papier bleu, face p. 35.

Analyse de l’image :
     « En achevant ces mots, elle détache sa ceinture, me lie le spieds ensemble, tant qu’elle peut, afin de m’ôter le smoyens de me venger ; et prenant une grande perche qui servit à fermer la porte de l’écurie en-dedans, elle se met à me battre, et ne cesse point, jusqu’à ce qu’étant lasse, et ne pouvant plus soutenir ce grand bâton, il lui tomba des mains. Alors, se plaignant de la foiblesse de son bras, elle court chercher du feu ; et apportant un tison ardent, elle me le met entre les cuisses, jusqu’au moment que, me servant du seul moyen qui me restoit pour me défendre, je lui emplis les yeux et tout le visage d’ordure, et fis cesser par-là le mal qu’elle me faisoit. Sans cela, malheureux âne, j’étois sur le point de périr, comme un autre Méléagre, par le tison ardent de cette Althée en fureur.
   Fin du septième livre. » (Pp. 61-63.)

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Cachan, Ophir et Ulysse Lojkine
Traitement de l’image : Photographie numérique
Localisation de la reproduction : Collection particulière (Cachan)
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 06/08/2010
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.