Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Découvrir le Master LIPS « Littérature et Psychanalyse »
Adresse complète
à Toulouse
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Les Mille et une nuits. Le roi pétrifié (Dessins Cabinet des Fées) - Marillier
Les Mille et une nuits. Le roi pétrifié (Dessins Cabinet des Fées) - Marillier Auteur : Marillier, Clément-Pierre (1740-1808)

Cette notice fait partie d’une série : Marillier, Dessins pour le Cabinet des fées, 2 vol., 1785 (pièce ou n° 23 / 126)

Datation : 1785

Source textuelle : Les Mille et une Nuits (trad. A. Galland), 1704-1717 Histoire du jeune roi des îles noires, fin de la 24e nuit, GF, tome I, p. 104

Sujet de l’image : Fiction, 18e siècle

Nature de l’image : Dessin (lavis)

Lieu de conservation : Paris, Bibliothèque nationale de France, Manuscrits, Fonds Rothschild, Picot 225
Notice n° A7835   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : Boca, ou La vertu récompensée (Dessins pour le Cabinet des Fées) - Marillier // Les mille et une nuits. Le roi pétrifié (Cabinet des fées, 1785) - Marillier

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
Mentions sur la page en dehors de l’image.
1. Au-dessus du dessin à gauche « les mille et une nuit », à droite « tom. 1er 2ème est. »
Légende dans le cartouche : « par la vertu de mes enchantemens, je te commande | de devenir tout a l’heure, moitié marbre et | moitié homme. »
2. 2e illustration du volume 7.

Analyse de l’image :
    Un jeune roi découvre l’infidélité de sa femme. Il blesse mortellement son amant en découvrant qu’il était noir ; celle-ci, qui était magicienne, change en marbre noir le bas de son corps. La scène dessinée par Marillier est celle de la métamorphose du jeune roi.
   Suite du conte : Tous les jours sa femme le fouette jusqu’au sang, et va retrouver son amant, qu’elle maintient par sa magie entre la vie et la mort, au Palais des Larmes qu’elle lui a fait construire. Le sultan voisin vient enfin délivrer le roi : il tue l’amant, prend sa place dans le Palais des larmes et, contrefaisant sa voix, pousse la magicienne à défaire ses métamorphoses. Enfin, il se dévoile et la coupe en deux.

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Dijon, Amélia Belin, université de Bourgogne
Traitement de l’image : Photographie numérique
Localisation de la reproduction :
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 01/08/2010
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 24/01/2019
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.