Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Nouvelles notices : Térence, dix siècles d'illustration théâtrale
Adresse complète
à Toulouse
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
La Biche au bois. 2. Le portrait du prince Guerrier - (Contes des fées, Garnier)
La Biche au bois. 2. Le portrait du prince Guerrier - (Contes des fées, Garnier)
Cette notice fait partie d’une série : Contes des fées par Perrault, Mme d’Aulnoy, Hamilton…, Paris, Garnier frères (pièce ou n° 99 / 160)

Datation : entre 1850 et 1880   (date conjecturale)

Source textuelle : Mme d’Aulnoy, La Biche au bois (FàM, 1698, t1)

Sujet de l’image : Fiction moderne

Nature de l’image : Gravure
Dimensions :  Hauteur 5,9 * Largeur 8 cm

Lieu de conservation : Collection particulière (La Canourgue)
Notice n° A7760   (n°1 sur 1) 
1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
2. P. 337.

Analyse de l’image :
     La princesse Désirée, frappée par la malédiction de la fée écrevisse, a été condamnée à rester enfermée dans un palais sans fenêtre jusqu’à ses quinze ans. A l’approche du terme, la reine sa mère fait faire son portrait et le répand dans le monde. Le prince Guerrier en tombe amoureux et envoie un ambassadeur, Becafigue, avec un portrait de lui parlant.
    La reine porte ce portrait magique à sa fille :
   
    « Quand elle lui montra le portrait du prince qui parlait, et qui lui fit un compliment aussi tendre que galant, elle en fut fort surprise ; car elle n’avait rien vu d’égal à cela, et la bonne mine du prince, l’air d’esprit, la régularité de ses traits, ne l’étonnaient pas moins que ce que disait le portrait. “Seriez-vous fâchée, lui dit la reine en riant, d’avoir un époux qui ressemblât à ce prince ? - Madame, répliqua-t-elle, ce n’est point à moi à faire un choix, ainsi je serai toujours contente de celui que vous me destinerez. — Mais enfin, ajouta la reine, si le sort tombait sur lui, ne vous estimeriez-vous pas heureuse ?” Elle rougit, baissa les veux et ne répondit rien. »

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Cachan, Ophir et Ulysse Lojkine
Traitement de l’image : Photographie numérique
Localisation de la reproduction : Collection particulière (Cachan)
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 30/07/2010
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 14/01/2019
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.