Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Nouvelles notices : Térence, dix siècles d'illustration théâtrale
Adresse complète
à Toulouse
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Retable de Mérode - Robert Campin et atelier
Retable de Mérode - Robert Campin et atelier Auteur : Campin, Robert dit le Maître de Flémalle (1378-1444)

Datation : entre 1425 et 1428

Nature de l’image : Peinture sur bois

Lieu de conservation : New York, The Metropolitan Museum of Art, Collection des Cloisters
Notice n° A7614   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : Annonciation du retable de Mérode - Campin/Flémalle

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
2. Le panneau central mesure 64,1 x 63,2 cm, chaque aile est de 64,1 x 27,3 cm.

Analyse de l’image :
     Sur le panneau central, l’ange Gabriel salue la Vierge dans un espace unifié, l’intérieur flamand d’une pièce unique. L’espace du volet de gauche est relié à la salle centrale par les marches et la porte entrouverte, de sorte que les donateurs assistent depuis l’hortus conclusus à l’Annonciation.
    Le jardin clos symbolise le ventre de Marie, resté pur, et fait écho au jardin d’Eden profané par la Chute. A droite, saint Joseph, représenté en vieux menuisier, travaille dans son atelier à percer de trous une chaufferette. L’espace n’est pas relié à la pièce centrale mais peut être perçu comme y étant attenant. Au fond, la fenêtre donne sur un paysage urbain animé, probablement une place de marché.
    Les trois espaces sont régis par une perspective, mais selon des modes différents : une forte accélération des fuyantes du panneau central converge vers un point de fuite élevé, produisant une vue plongeante de la scène. Vue plongeante aussi sur le volet droit. Le point de fuite se situe à la charnière des deux panneaux. L’espace des donateurs, lui, est frontal.
    Les différences d’échelle entre les donateurs, Gabriel, Marie et Joseph, la mobilité des points de vue, les bizarreries apparentes de l’espace central (rabattement de la table, allongement démesuré du banc) sont caractéristiques d’un traitement gothique de la perspective, dans un rapport de la représentation à l’espace en pleine mutation.

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : New York, The Metropolitan Museum of Art
Traitement de l’image : Image Web
Localisation de la reproduction :
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 12/07/2010
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 12/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.