Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Nouvelles notices : Térence, dix siècles d'illustration théâtrale
Adresse complète
à Toulouse
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Prédictions d’Hélie le Toulousain (Lancelot Ms Fr118) - M des cleres femmes
Prédictions d’Hélie le Toulousain (Lancelot Ms Fr118) - M des cleres femmes
Cette notice fait partie d’une série : Lancelot du lac, Bnf ms fr 118 (pièce ou n° 17 / 23)

Datation : entre 1400 et 1415   (date conjecturale)

Source textuelle : Lancelot du lac, début du 13e siècle Lancelot III, La Fausse Guenièvre, LP p. 161

Sujet de l’image : Sujet médiéval. Guenièvre embrasse Lancelot

Nature de l’image : Enluminure

Lieu de conservation : Paris, Bibliothèque nationale de France, Manuscrits, Français 118, folio 269 verso
Notice n° A7538   (n°1 sur 1) 
Analyse de l’image :
    Galehaut ayant fait un songe, le donne à interpréter à ses sages. Maître Hélie lui en donne le sens et complète la prophétie en s’aidant de son livre des conjurations. Galehaut veut absolument savoir la date de sa mort. Après bien des résistances, Maître Hélie se livre pour le satisfaire à un enchantement, par la lecture du livre.
    « Alors il leur parut que la chapelle se mettait à tourner. Puis le mouvement s’arrête et Galehaut voit venir, à travers la porte, qui était pourtant bien fermée, une main et un bras. Le bras apparaissait à partir de l’épaule. Il portait une manche de samit jaune qui traînait jusqu’à terre et découvrait l’avant-bras un peu au-dessus du coude. L’avant-bras et le poignet étaient revêtus d’une étoffe de soie blanche. le bras était très long et la main rouge comme un charbon ardent. Elle tenait une épée vermeille, dégouttante de sang de la poignée à la pointe. L’épée venait droit sur maître Hélie. Elle semblait prête à le tuer, à lui passer au travers du corps. Il tend contre elle sa croix, car il a grand peur de mourir. »

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Paris, Bibliothèque nationale de France
Traitement de l’image : Image Web
Localisation de la reproduction : http://gallica.bnf.fr
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 21/06/2010
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 12/12/2017
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.