Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Nouvelles notices : Térence, dix siècles d'illustration théâtrale
Adresse complète
à Toulouse
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
L’ombre de Créüse (Énéide, Strasbourg, 1502) - J. Grüninger > S. Brant
L’ombre de Créüse (Énéide, Strasbourg, 1502) - J. Grüninger > S. Brant Auteur : Brant, Sébastien (1458-1521)
Graveur : Grüninger, Jean (actif à Strasbourg de 1482 à 1531)

Cette notice fait partie d’une série : Publii Virgilii Maronis Opera, Strasbourg, J. Grüninger, 1502, in-F° (pièce ou n° 24 / 36)

Datation : 1502

Source textuelle : Virgile, Énéide, Chant 02 (Récit par Énée de la chute de Troie) v. 747-795

Sujet de l’image : Énéide

Nature de l’image : Gravure sur bois
Dimensions :  Hauteur 14 * Largeur 15,2 cm

Lieu de conservation : Commerce d’art, ArtZone 461 Gallery
Notice n° A7442   (n°1 sur 1) 
1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
2. Gravure du folio 181 v°.

Analyse de l’image :
    Énée fait enterrer ses Pénates et s’adresse à l’ombre de sa femme Créüse.
   
   Ascanium Anchisenque patrem Teucrosque Penatis commendo sociis, et curua valle recondo ; ipse urbem repeto, et cingor fulgentibus armis. Stat casus renouare omnis omnemque reuerti per Troiam et rursus caput obiectare periclis. (II, 747-751.) Je confie à mes compagnons Ascagne, mon père Anchise, les Pénates troyens, et je les cache dans le creux d’un vallon. Puis je me ceins de mes armes brillantes et je retourne à Troie. Je suis décidé à renouveler toutes mes courses hasardeuses, à traverser toute la ville, à offrir encore une fois ma tête à tous les dangers.

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Commerce d’art
Traitement de l’image : Image Web
Localisation de la reproduction :
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 13/02/2010
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.