Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Nouvelles notices : Térence, dix siècles d'illustration théâtrale
Adresse complète
à Toulouse
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Cassandre implore la vengeance d’Athéna contre Ajax qui l’a outragée - Langlois
Cassandre implore la vengeance d’Athéna contre Ajax qui l’a outragée - Langlois Auteur : Langlois, Jérôme-Martin (1779-1838)

Cette notice fait partie d’une série : Paris, Salon de 1817
Datation : 1810

Sujet de l’image : Guerre de Troie. Cassandre

Lieu de conservation : Chambéry, Musée des Beaux-Arts
Notice n° A7303   (n°1 sur 1) 
1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
Mentions à l’intérieur de l’image (hors signature et date).
1. Derrière Athéna, cachées par le drapé rouge d’une tunique abandonnée, on distingue les prmeières lettres ΑΘ du piédestal de la statue d’Athéna.
2. Dépôt du Louvre en 1895.

Analyse de l’image :
    Pendant le sac de Troie, Cassandre se réfugie dans le temple d’Athéna. Là elle est poursuivie par Ajax le Locrien. Elle embrasse la statue de la déesse, mais Ajax l’en arrache, ébranlant la statue sur sa base. Devant ce sacrilège, les Grecs s’apprêtent à lapider Ajax, qui trouve refuge à l’autel même qu’il vient de profaner.
   
   Sur l’autel, sous la tunique rouge laissée par Ajax après le viol, on distingue les deux premières lettres du nom de la déesse : A et Th.
   Au fond à droite, sur fond de Troie en flamme, deux femmes sont menacées par l’épée d’un soudard.

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Chambéry, Musée des Beaux-Arts
Traitement de l’image : Image Web
Localisation de la reproduction :
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 02/11/2009
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.