Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Nouvelles notices : Térence, dix siècles d'illustration théâtrale
Adresse complète
à Toulouse
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Le Destin retire Ragotin d’un rosier (Roman comique) - Pater
Le Destin retire Ragotin d’un rosier (Roman comique) - Pater Auteur : Pater, Jean-Baptiste Joseph (1695-1736)

Cette notice fait partie d’une série : Jean-Baptiste Pater, Cycle du Roman comique au château de Sans-Souci (pièce ou n° 8 / 14)

Datation : entre 1735 et 1736

Source textuelle : Scarron, Le Roman comique (1651 et 1657) II, 7, GF p. 241

Sujet de l’image : Fiction, 17e siècle

Nature de l’image : Peinture sur toile
Dimensions :  Hauteur 28,5 * Largeur 38,1 cm

Lieu de conservation : Berlin, Staatliche Schlösser und Gärten, Château de Potsdam-Sans Souci, Nouveau Palais de Sans-Souci, inv. n° GK I 5063

Bibliographie : F. Chaserant &al, Le Roman comique illustré, Cénomane/Musées du Mans, 2004, P. 71
Notice n° A7296   (n°16 sur 23)  Notice précédente  Notice suivante  Toutes les notices 
1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
3. La gravure de P. Surugue apparaît en 1739, 3 ans après la mort de Pater. On peut en déduire que le tableau de Pater a été achevé peu de temps avant sa mort.

Analyse de l’image :
    Le Destin retire Ragotin d’un rosier où il s’était jeté en fuyant La Rancune qu’il croyait mort.
   
    « … Ragotin se défit de ceux qui le tenaient et s’alla jeter, regardant derrière lui d’un œil égaré, dans une grosse touffe de rosier où il s’embarrassa depuis les pieds jusqu’à la tête et ne s’en put tirer assez vite pour s’empêcher d’être joint par La Rancune, qui l’appela cent fois fol et lui dit qu’il le fallait enchaîner. Ils le tirèrent à trois hors de la touffe de rosiers où il s’était fourré. »

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Berlin, Staatliche Schlösser und Gärten, Château de Potsdam-Sans Souci
Traitement de l’image : Scanner
Localisation de la reproduction : Collection particulière (Cachan)
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 30/10/2009
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.