Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Nouvelles notices : Térence, dix siècles d'illustration théâtrale
Adresse complète
à Toulouse
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Sérénade donnée par Ragotin (Scènes du Roman comique, 12) - Oudry
Sérénade donnée par Ragotin (Scènes du Roman comique, 12) - Oudry Auteur : Oudry, Jean Baptiste (1686-1755)
Œuvre signée.

Cette notice fait partie d’une série : Oudry, 26 scènes piquantes du Roman comique de Scarron, Paris, Desnos[, 1760?] (pièce ou n° 12 / 26)

Datation : 1760

Source textuelle : Scarron, Le Roman comique (1651 et 1657) I, 15, GF, p. 159-161

Sujet de l’image : Fiction, 17e siècle

Objets indexés dans l’image :
Chien / Estrade / La scène a un public

Nature de l’image : Gravure sur cuivre

Lieu de conservation : Versailles, Bibliothèque municipale centrale, Rés. J 58
Notice n° A7204   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : Sérénade et culbute de Ragotin (Roman comique) - P. D. Martin

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
1. Signé sous la gravure, à gauche « Inventé et gravé par I.B. Oudry », à droite « Avec Privilege du Roy ».

Analyse de l’image :
     « … enfin tous les facétieux de l’hôtellerie se réjouirent sur la musique sans que pas un d’eux pût deviner celui qui la donnait et encore moins à qui ni pourquoi. Cependant l’Exaudiat avançait toujours chemin, lorsque dix ou douze chiens, qui suivaient une chienne de mauvaise vie, vinrent à la suite de leur maîtresse se mêler parmi les jambes des musiciens ; et comme plusieurs rivaux ensemble ne sont pas longtemps d’accord, après avoir grondé et juré quelque temps les uns contre les autres, enfin tout d’un coup ils se pillèrent avec tant d’animosité et d efurie que les musiciens craignirent pour leurs jambes et gagnèrent au pied, laissant leurs orgues à la discrétion des chiens. »

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Cachan, Stéphane Lojkine
Traitement de l’image : Photographie numérique
Localisation de la reproduction :
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 10/09/2009
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.