Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Nouvelles notices : Térence, dix siècles d'illustration théâtrale
Adresse complète
à Toulouse
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Habacuc et l’ange - Le Bernin
Habacuc et l’ange - Le Bernin Auteur : Bernin (le) ou Bernini, Gian Lorenzo (1598-1680)

Datation : entre 1655 et 1661

Source textuelle : Daniel XIV, 33-38 (Bible de Jerusalem, p. 1568)

Sujet de l’image : Sujet d’histoire sacrée. Habacuc

Nature de l’image : Sculpture en marbre

Lieu de conservation : Rome, Santa Maria del Popolo, Chapelle Chigi
Notice n° A7025   (n°1 sur 1) 
1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
3. Les musées du Vatican possèdent un modello en terre cuite, de 1655.

Analyse de l’image :
     L’ange prend Habacuc par les cheveux pour le transporter dans les airs à Babylone, avec son potage, qu’il tient dans son panier.
   
    « Or le prophète Habaquq était en Judée : il venait de faire une bouillie et de mettre du pain en petits morceaux dans une corbeille, et il allait aux champs porter leur repas aux moissonneurs. L’ange du Seigneur lui dit : Porte le repas que tu as là à Babylone, à Daniel, dans la fosse aux lions. — Seigneur, répondit Habaquq, je n’ai jamais vu Babylone, et je ne connais pas cette fosse. L’ange du Seigneur lui saisit la tête et l’emporta par les cheveux jusqu’à Babylone où il le posa sur le bord de la fosse, dans l’impétuosité de son souffle. Habaquq cria : — Daniel, Daniel, prends le repas que Dieu t’a envoyé. Et Daniel dit : — Tu t’es souvenu de moi, ô mon Dieu, et tu n’as pas abandonné ceux qui t’aiment. Il se leva et mangea, tandis que l’ange de Dieu remettait aussitôt Habaquq en son pays. »

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Rome, Santa Maria del Popolo
Traitement de l’image : Image Web
Localisation de la reproduction :
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 06/08/2009
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.