Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Découvrir le Master LIPS « Littérature et Psychanalyse »
Adresse complète
à Toulouse
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Une Parisienne contrefait la morte (Heptaméron N60, Amsterdam, 1698)
Une Parisienne contrefait la morte (Heptaméron N60, Amsterdam, 1698) Auteur : De Hooghe, ou De Hooch, Romeyn (1645-1708)

Cette notice fait partie d’une série : Contes et nouvelles de Marguerite de Valois, Amsterdam, G. Gallet, 1698 (pièce ou n° 61 / 73)

Datation : 1698

Source textuelle : Marguerite de Navarre (1492-1549), L’Heptaméron (1542-1546) Nouvelle 60, LP, p. 605

Sujet de l’image : Fiction, 16e siècle

Nature de l’image : Gravure sur cuivre, taille-douce (au burin)

Lieu de conservation : Versailles, Bibliothèque municipale centrale, F.A. in-8° E431e (2e volume)
Notice n° A7008   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : Léonore retirée de son faux cercueil (Aline &Valcour, t2, III, face p. 46) // La morte ressuscitée (Rétif, Nuits de Paris, 1788, t. IV) - Sergent

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
2. 6e journée, 60e nouvelle.

Analyse de l’image :
     « Un Parisien, faute de s’estre bien enquis de sa femme (qu’il pensoit estre morte), combien qu’elle feit bonne chere avec un chantre du Roy, espousa en secondes noces une autre femme qu’il fut contraint laisser, après en avoir eu plusieurs enfants et demeuré ensemble xiiii ou xv ans, pour reprendre sa premiere femme. »
   
   Une fois l’enterrement terminé et le curé parti, le chantre et la femme de chambre déterrent la dame :
    « Le curé demanda au chantre où il voulloit qu’elle fust enterrée, lequel luy dist qu’elle avoit ordonné d’estre enterrée au cimetiere, et qu’il seroit bon de la y porter la nuyct. Ainsy fut ensepvelye ceste pauvre malheureuse, par une chamberiere qui se gardoit bien de luy faire mal. Et, depuis ; avecq belles torches, fut portée jusques à la fosse que le chantre avoit faict faire. Et quant le corps passa devant celles qui avoient assisté à la mectre en unction, elles saillirent toutes de leurs maisons et accompaignerent jusques à la terre ; et bientost la laisserent femmes et prebstres. Mais le chantre ne s’en alla pas, car incontinant qu’il veid la compaignye ung peu loing, avec sa chamberiere desfouyrent sa fosse où il avoit s’amye plus vive que jamais ; et l’envoya secretement en sa maison, où il la tint longuement cachée. »

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Versailles, Bibliothèque municipale centrale
Traitement de l’image : Photographie numérique
Localisation de la reproduction :
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 23/06/2009
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 29/11/2018
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.