Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Découvrir le Master LIPS « Littérature et Psychanalyse »
Adresse complète
à Toulouse
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Cruauté d’un cordelier et sa punition (Heptaméron N31, Amsterdam, 1698)
Cruauté d’un cordelier et sa punition (Heptaméron N31, Amsterdam, 1698) Auteur : De Hooghe, ou De Hooch, Romeyn (1645-1708)

Cette notice fait partie d’une série : Contes et nouvelles de Marguerite de Valois, Amsterdam, G. Gallet, 1698 (pièce ou n° 32 / 73)

Datation : 1698

Source textuelle : Marguerite de Navarre (1492-1549), L’Heptaméron (1542-1546) Nouvelle 31, LP, p. 415

Sujet de l’image : Fiction, 16e siècle

Nature de l’image : Gravure sur cuivre, taille-douce (au burin)
Dimensions :  Hauteur 7,6 * Largeur 7,8 cm

Lieu de conservation : Versailles, Bibliothèque municipale centrale, F.A. in-8° E431e (1er volume)
Notice n° A6951   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : Enlèvement d’une femme déguisée en moine (Hept., Berne, 1780, N31) - Freudeberg

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
2. 4e journée, 31e nouvelle.

Analyse de l’image :
     « Un monastere de Cordeliers fut bruslé avec les moynes qui estoyent dedans, en memoire perpetuelle de la cruauté dont usa un cordelier amoureux d’une damoyselle. »
   
   La scène se situe apparemment dans la cour de la maison du gentilhomme, derrière laquelle se trouve le couvent des Cordeliers. Le cordelier meurtrier et amoureux est sans doute le personnage debout sur le seuil du logis, sous la statue de la Vierge. Un autre personnage, au premier étage, jette par la fenêtre un corps coupé en morceaux. A droite, trois personnages assistent à la scène.
   Cette scène ne correspond pas à la 31e nouvelle de l’Heptaméron, qui raconte les meurtres perpétrés par le Cordelier en l’absence du mari pour forcer sa femme, qu’il déguise en moine, à quitter sa maison pour le couvent où il compte la séquestrer. Point de corps coupés en morceaux ni défenestrés dans cette nouvelle. Les meurtres sont de deux chambrières et d’un cavalier, sans autre spectateur que la femme.

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Versailles, Bibliothèque municipale centrale
Traitement de l’image : Photographie numérique
Localisation de la reproduction :
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 17/05/2009
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 29/11/2018
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.