Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Nouvelles notices : Térence, dix siècles d'illustration théâtrale
Adresse complète
à Toulouse
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Le Christ accueille saint Vitalis (abside de San Vitale, Ravenne)
Le Christ accueille saint Vitalis (abside de San Vitale, Ravenne)
Datation : entre 540 et 547

Sujet de l’image : Sujet d’histoire sacrée. Le Chist en majesté

Nature de l’image : Mosaïque

Lieu de conservation : Ravenne, Église San Vitale, Abside
Notice n° A6851   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : Le Christ entre Pierre et Paul (Sarcophage de Probus)

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
3. A comparer avec le Christ entre saint Pierre et saint Paul, fresque des catacombes de Commodille à Rome (IVe-Ve siècle) : le Christ est représenté également imberbe, assis sur le monde. Vu de face comme ici, il tient une bible de la main gauche et tend la main droite vers saint Pierre qui se dirige vers lui.
Voir également le sarcophage de Probus, grottes de Saint-Pierre, Vatican, fin du IVe siècle.

Analyse de l’image :
     Le Christ, flanqué de deux anges, est assis sur un globe. Sous le globe est représenté le Paradis terrestre, d’où sortent les quatre fleuves principaux qui arrosent la Terre. Le Christ accueille à gauche saint Vitalis, (SanCtuS VITALIS) à qui il tend une couronne de martyr, et à droite l’évêque Ecclesius (ECLESIUS EPiScopus), qui tient dans sa main un modèle réduit le l’église. Dans sa main gauche, le Christ tient le rouleau de la Nouvelle Loi, ou de la Nouvelle Alliance, qui vient remplacer la loi mosaïque.
    Le type du Christ, jeune et imberbe, est caractéristique de l’église primitive : le modèle barbu et chevelu hérité du Mandylion découvert à Édesse en 545 ne s’est pas encore généralisé.

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Ravenne, Église San Vitale
Traitement de l’image : Image Web
Localisation de la reproduction :
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 26/04/2009
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.