Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Découvrir le Master LIPS « Littérature et Psychanalyse »
Adresse complète
à Toulouse
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Le Mandylion (église saint Démétrios, Pec)
Le Mandylion (église saint Démétrios, Pec) Auteur : Mitrofanovic, Georgije, peintre serbe du XVIIe siècle

Datation : entre 1619 et 1620

Sujet de l’image : Sainte Face

Nature de l’image : Fresque
Notice n° A6848   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : Le Mandylion (Monastère Dyonisiou, Mont Athos) // Le Keramion (église saint Démétrios, Pec) // Les Mémoires d’un saint - Magritte

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
1. De part et d’autre de la Sainte Face, S[via]TY OUBROU [Obraz Khristou ?].
Dans le cercle où apparaît la Sainte Face, sur le nimbe crucifère, on devine les trois lettres omicron, omega, nu ([eimi] ho ôn, je suis celui qui est). A vrai dire, seul le nu est visible.
Su le mandylion, de part et d’autre du cercle, également en grec, IC | XC (Ièsous Christos).
2. L’église saint Démétrios a été bâtie en forme de croix inscrite réduite, avec coupole posée sur pilastres, le long du mur nord de l’église des Saints-Apôtres, la plus ancienne de la Patriarchie de Pec. Sa construction, ordonnée par l’archevêque Nikodim, a été achevée avant 1324. Sa décoration, achevée avant 1346, a été commandée par l’archevêque Joanikije, futur premier patriarche de Serbie. Les fresques, bien conservées, sont à l’origine l’œuvre de peintres grecs dont l’un a signé du nom de Jean. En 1619-1620, le célèbre peintre Georgije Mitrofanovic les a rénovées.

Analyse de l’image :
     Ce qui est exceptionnel dans cette représentation du Mandylion d’Édesse, c’est l’effet de volume produit par le repli du tissu à ses deux extrémités, révélant un revers rouge.

Informations sur l’image :
Auteur du cliché :
Traitement de l’image : Image Web
Localisation de la reproduction : http://www.srpskoblago.org/Archives/Pec/exhibits/StDemetriosChurch/
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 26/04/2009
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.