Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Nouvelles notices : Térence, dix siècles d'illustration théâtrale
Adresse complète
à Toulouse
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Carino arrête la hache de Montan (Cab. du Pastor fido, Ancy le Franc) - Quantin
Carino arrête la hache de Montan (Cab. du Pastor fido, Ancy le Franc) - Quantin Auteur : Quantin, Philippe (vers 1600-1636)

Cette notice fait partie d’une série : Château d’Ancy-le-Franc, Cabinet du Pastor Fido, peintures de Ph. Quantin
Datation : entre 1622 et 1628

Source textuelle : Battista Guarini, Il Pastor fido, acte V Scène 4

Sujet de l’image : Fiction, 16e siècle

Nature de l’image : Peinture sur toile

Lieu de conservation : Ancy le Franc (Yonne), château
Notice n° A6802   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : Le sacrifice d’Isaac (Bible d’Utrecht)

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
3. Mirtilo agenouillé les mains jointes donne à la scène un air de sacrifice d’Isaac.

Analyse de l’image :
     Carino, père adoptif de Mirtil, arrête la hache du sacrificateur, le grand-prêtre Montan. Dans le texte, il s’agit d’une épée.
    C’est le même autel de sacrifice, à l’antique, que dans la première scène (Le Sacrifice d’Aminte). Contrairement à la plupart des gravures qui illustrent cet épisode, aucune vue en arrière-plan, ne montre les deux lieux entre lesquels oscille l’action : la grotte de Vénus et le temple de Diane. En revanche, l’autel, déjà présent dans le Sacrifice d’Aminte, fait sans doute allusion à une galerie décorée du château d’Ancy, la Galerie des sacrifices, dont les grisailles sont inspirées d’un ouvrage du XVIe siècle sur la religion des anciens Romains. Nous sommes confirmés dans le caractère très féminin du jeune Mirtil, habillé de rouge comme Lucrine dans la scène du Sacrifice d’Aminte.

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Ancy le Franc (Yonne), château
Traitement de l’image : Photographie numérique
Localisation de la reproduction : Ancy le Franc (Yonne), château
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Claude Béziers     Date de création : 22/04/2009
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.