Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Découvrir le Master LIPS « Littérature et Psychanalyse »
Adresse complète
à Toulouse
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Énée et ses compagnons combattant les Harpyes - François Perrier
Énée et ses compagnons combattant les Harpyes - François Perrier Auteur : Perrier, François, dit le Bourguignon (1584 ou 1590-1650)

Datation : entre 1646 et 1647

Source textuelle : Virgile, Énéide, Chant 03 (De Troie à Carthage : Les Harpyes, Hélénus, Cyclope) v. 192-269

Sujet de l’image : Énéide

Objets indexés dans l’image :
Autre scène au second plan / Harpye / Spectateur au premier plan

Nature de l’image : Peinture sur toile
Dimensions :  Hauteur 155 * Largeur 218 cm

Lieu de conservation : Paris, Musée du Louvre, inv. 7160
Notice n° A6499   (n°16 sur 80)  Notice précédente  Notice suivante  Toutes les notices 
Comparaison avec d’autres notices : Pour les bons, rien à craindre des riches (Alciat, Emblematum Libellus, 1542)

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
2. Peint pour le cabinet de l’Amour de l’hôtel Lambert à Paris.

Analyse de l’image :
     Les Troyens subissent une violente tempête qui ne s’apaise qu’après trois jours et trois nuits ; ils aperçoivent alors une terre, vers laquelle ils se dirigent avec empressement ; il s’agit des îles Strophades, habitées en fait par les Harpyes, monstrueux oiseaux griffus, à tête de jeunes filles et à l’estomac toujours affamé (3, 192-218).
    Mais les Troyens l’ignorent et accostent en toute confiance ; ayant trouvé des troupeaux dans les pâtures, ils préparent un repas, sans négliger leurs obligations religieuses. À plusieurs reprises, les Harpyes surgissent du ciel, pillent et souillent les mets des naufragés, qui s’apprêtent à user de leurs armes, mais les Harpyes sont invulnérables et s’éloignent (3, 219-244).
    Au premier plan à gauche, Énée rassure une femme agenouillée et serrant son enfant, tandis que ses compagnons, dans la partie droite, combattent les Harpyes.

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Paris, Réunion des Musées Nationaux, Gérard Blot
Traitement de l’image : Image Web
    Cliché n° 91-001823-02
Localisation de la reproduction : http://www.photo.rmn.fr (Réunion des Musées Nationaux)
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 07/03/2009
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.