Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Nouvelles notices : Térence, dix siècles d'illustration théâtrale
Adresse complète
à Toulouse
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Les attributs de la musique civile - Chardin
Les attributs de la musique civile - Chardin Auteur : Chardin, Jean-Baptiste Siméon (1699-1779)
Œuvre signée.

Cette notice fait partie d’une série : Paris, Salon de 1767 (pièce ou n° 38 / 243)

Datation : 1767   (Œuvre datée)

Sujet de l’image : Allégorie

Nature de l’image : Peinture sur toile
Dimensions :  Hauteur 112 * Largeur 144, cm

Lieu de conservation : Paris, Musée du Louvre, RF 2010-12

Bibliographie : Pierre Rosenberg, Chardin (cat), RMN, 1979, n° 127, p. 354, ill. n&b p. 349
Pierre Rosenberg et Florence Bruyant, Chardin (cat), RMN, 1999, Cat. 91, p. 310
Notice n° A6349   (n°20 sur 77)  Notice précédente  Notice suivante  Toutes les notices 
Comparaison avec d’autres notices : Les attributs de la musique guerrière - Chardin

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
1. Signé et daté « Chardin 1767 ».
2. Le tableau était chantourné à l’origine. D’après les indications du Livret, les dimensions étaient alors de 97,5x146 cm.
Louis XV décide en 1766 d’aménager le château de Bellevue. Cochin suggère alors à Marigny de commander à Chardin deux dessus-de-portes pour la salle de musique. Chardin présenta les tableaux commandés au Salon de 1767, mais ne fut payé qu’en 1772.
Les tableaux furent probablement vendus, avec le mobilier de Bellevue, le 23 germinal an III. Au 19e siècle, les deux Chardin appartinrent d’abord au peintre Sébastien Rouillard, puis à François Marcille, puis à son fils aîné Eudoxe Marcille. Ils sont restés depuis dans la famille.
3. Pendant des « Attributs de la musique guerrière .

Analyse de l’image :
    Livret du Salon de 1767 :
    « Par M. Chardin, Conseiller & Trésorier de l’Académie.
    38. Deux Tableaux sous le même numéro, représentant divers Instrumens de Musique.
    Ces Tableaux ceintrés, d’environ 4 pieds 6 pouces de large, sur 3 pieds de haut, sont au Roi, & destinés pour les Appartemens de Belle-Vue. »

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Paris, Musée du Louvre
Traitement de l’image : Image Web
Localisation de la reproduction :
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 02/01/2009
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.