Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Découvrir le Master LIPS « Littérature et Psychanalyse »
Adresse complète
à Toulouse
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Judas rendant les trente deniers (Codex purpureus rossanensis, pl. 13)
Judas rendant les trente deniers (Codex purpureus rossanensis, pl. 13)
Cette notice fait partie d’une série : Codex purpureus rossanensis (évangiles grecs de Mathieu et de Marc, VIe s) (pièce ou n° 2 / 4)

Datation : entre 500 et 600

Source textuelle : Évangile de Matthieu XXVII, 3-10 (Bible de Jérusalem, p. 1726)

Sujet de l’image : Sujet d’histoire sacrée. Judas

Objet indexé dans l’image : Trône, siège de commandement

Nature de l’image : Enluminure

Lieu de conservation : Rossano, Musée diocésain
Notice n° A6339   (n°1 sur 1) 
1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
1. « IDON DE IOUDAS OTI KATEKRITHÊ METAMELÊTHEIS APESTRE[PSEN] TOIS ARCHIEREUSIN LEGÔN ÊMARTON PARADOUS AIMA ATH[OON] »
Judas voyant que Jésus avait été jugé, pris de remords retourna vers les prêtres disant qu’il avait péché en livrant un sang innocent. (Mathieu XXVII, 3, abrégé.)
2. Le codex purpureus, évangéliaire grec du VIe siècle, originaire du moyen orient, fut apporté à Rossano, probablement par un moine en fuite, lors des invasions arabes des IX-Xe s. Resté caché pendant des siècles dans le Trésor de la cathédrale, il ne fut exhumé qu’au début du XIXe siècle. Il faut attendre les études de deux érudits allemands, O. Von Gebhart et A. Harnack, pour que le manuscrit, en parchemin teinté de pourpre, acquière une célébrité mondiale. Le manuscrit se compose de 188 folios contenant le texte grec des évangiles de Matthieu et de Marc. Les deux autres sont perdus. Il comporte 14 pages enluminées.

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Rossano, Musée diocésain
Traitement de l’image : Image Web
Localisation de la reproduction :
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 29/12/2008
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 11/01/2017
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.