Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Vient de paraître, Diderot et le temps, Presses universitaires de Provence, 324 p.
Adresse complète
à Toulouse
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
L’attaque du carrosse (La Vie de Marianne, 1ère partie, éd. 1778) - Schley
L’attaque du carrosse (La Vie de Marianne, 1ère partie, éd. 1778) - Schley Auteur : Schley, Jakob van der (1715-1779)
Œuvre signée.

Cette notice fait partie d’une série : Marivaux, La Vie de Marianne, Amsterdam, Changuion, 2 vol in12, 1778 (pièce ou n° 2 / 13)

Datation : 1736

Source textuelle : Marivaux, La Vie de Marianne (1731-1741) 1ère partie

Sujet de l’image : Fiction, 18e siècle

Objet indexé dans l’image : Carrosse

Nature de l’image : Gravure sur cuivre

Lieu de conservation : Paris, Bibliothèque nationale de France, Imprimés, Smith Lesouef R-1873
Notice n° A6296   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : Attaque du carrosse (Vie de Marianne, Néaulme 1736-42 fig1) - Schley // Ragotin pendu à un arbre (Roman comique, III, 12, éd. 1752) - De Sève // Edmond écrasé (Paysan perverti, Esprit 1782, fig82) - Binet // « L’horrible attentat de Damiens du 5 janvier 1757 »

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
1. Signé et daté en bas à gauche, sous la gravure : « J. V. Schley fecit 1736. »
En haut de la gravure à droite, dans la gravure, « I. Part. »

Analyse de l’image :
     La condensation narrative constitutive de la scène est ici imparfaite. Schley représente certes la scène de l’attaque du carrosse : des brigands prennent d’assaut le carrosse qui transporte Marianne enfant et ses parents à travers la forêt. Les parents et la servante sont tués, mais l’enfant est vivante sous les cadavres : on la voit tendre en pleurs un bras suppliant.
    Cette scène du carrosse est cependant accompagnée de ses suites : en haut à gauche, le chanoine, qui était dans le carrosse au moment de la tuerie, s’enfuit. A droite, une troupe de cavaliers survient : ce sont eux qui, en découvrant Marianne, lui sauvront la vie.
    La scène de Schley ne correspond à aucune scène de roman : Marivaux fait ici un récit. La première pause narrative, nécessaire à l’établissement d’un dispositif scénique, ne surviendra dans le roman qu’à la deuxième partie, avec l’arrivée de Marianne, dans sa belle robe, à l’église. Schey doit donc fabriquer de la scène avec de la narration : la composition de la gravure trahit ce compromis.

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Paris, Bibliothèque nationale de France
Traitement de l’image : Photographie numérique
Localisation de la reproduction : Collection particulière (Cachan)
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 19/12/2008
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.