Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Découvrir le Master LIPS « Littérature et Psychanalyse »
Adresse complète
à Toulouse
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Vue de Delft - Vermeer
Vue de Delft - Vermeer Auteur : Vermeer, Johannes ou Jan (1632-1675)
Œuvre signée.

Datation : entre 1654 et 1675   (date conjecturale)

Sujet de l’image : Paysage

Nature de l’image : Peinture sur toile
Dimensions :  Hauteur 98 * Largeur 117, cm

Lieu de conservation : La Haye, Mauritshuis, inv. n° 92

Bibliographie : Ben Broos, De Rembrandt à Vermeer, GdPalais/Mauritshuis 1986, n° 53, p. 350
G Aillaud, A Blankert, j M Montias, Vermeer, Hazan, 1986, p. 106
Notice n° A6286   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : Vue de Delft depuis une loggia imaginaire - Daniel Vosmaer

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
1. Monogramme en bas à gauche : « IVM ».

Analyse de l’image :
    Thoré-Bürger, qui redécouvrit Vermeer au milieu du XIXe siècle, commença par déprécier ce tableau : « Dans le tableau de La Haye, il a poussé les empâtements à une exagération qu’on rencontre parfois aujourd’hui chez M. Decamps. On dirait qu’il a voulu bâtir sa ville avec une truelle, et ses murs sont de vrai mortier. Trop est trop. Rembrandt n’est jamais tombé dans ces excès. » (Musées de la Hollande, Paris, 1858-1860, vol. I, p. 172.)
    Or c’est justement cet empâtement que critique Thoré-Bürger qui vaut à ce tableau l’admiration de Proust, dans le célèbre passage du « petit pan de mur jaune » où l’écrivain Bergotte trouve la mort en regardant le tableau (La Prisonnière, Pléiade, II, 692.)

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : La Haye, Mauritshuis
Traitement de l’image : Image Web
Localisation de la reproduction :
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 05/12/2008
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.