Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Nouvelles notices : Térence, dix siècles d'illustration théâtrale
Adresse complète
à Toulouse
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Saint Luc dessinant la Vierge - Rogier van der Weyden
Saint Luc dessinant la Vierge - Rogier van der Weyden Auteur : Van der Weyden, Rogier, dit aussi Rogier de la Pasture (1400-1464)

Datation : entre 1435 et 1452

Source textuelle : J. de Voragine, La Légende dorée, Saint Grégoire GF, 1, 223

Sujet de l’image : Sujet d’histoire sacrée. Saint Luc peignant la Vierge

Objets indexés dans l’image :
Dais / Paysage à l’arrière-plan / Portrait

Nature de l’image : Peinture sur bois
Technique utilisée : Quatre panneaux en chêne verticaux
Dimensions :  Hauteur 137, * Largeur 110, cm

Lieu de conservation : Boston, Museum of fine arts, 93.153

Bibliographie : M. de Grand Ry (dir.), Les Primitifs flamands, Renaissance du Livre, 2000, p. 236
Notice n° A6263   (n°11 sur 27)  Notice précédente  Notice suivante  Toutes les notices 
Comparaison avec d’autres notices : Vierge à l’enfant du type Galaktotrophousa

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
2. On lit dans La Légende dorée, à la Vie de Saint Grégoire : « La peste continuant à sévir, saint Grégoire ordonna que le jour de Pâques on promenât en porcession autour de la ville l’image de la saite Vierge que possède l’église de Sainte-Marie-Majeure, et qui fut peinte, dit-on, par saint Luc, aussi habile dans l’art de la peinture que dans celui de la médecine. Et aussitôt l’image sacrée dissipa l’infection de l’air. » (GF, 1, 223.)
Lors de son pélerinage à Rome, en 1450, Rogier visita certainement l’église Sainte-Marie-Majeure, où il dut voir une icône de la Vierge attribuée à saint Luc.
La dendrochronologie fait apparaître 1410 comme date des panneaux de bois les plus récents, ce qui après quinze années d’aubier et dix de séchage, situerait la première date d’exécution possible vers 1435-1440.
Ce tableau fut commandé à Rogier van der Weyden par la guilde des peintres de Bruxelles pour la chapelle de saint Luc dans l’église Sainte-Gudule à Bruxelles. Cette chapelle fut ensuite détruite et l’œuvre aurait été remplacée par une de ses copies. L’original s’est retrouvé dans la collection de l’Infant Don Sebastian Gabriel Borbon y Braganza de 1811 à 1875. Ensuite, il a été confisqué et exposé au Musée national de Madrid vers 1853 pour être restituée à l’Infant en 1859. C’est à New York, le 5 et 6 avril 1889 que le tableau est vendu. Enfin, le 30 mai 1893, le musée de Boston reçoit l’œuvre de Rogier par don de Mr et Mrs Henry Lee Higginson.
3. Autre version au musée de l’Ermitage à Saint-Petersbourg (bois transposé sur toile). Une autre encore se trouve à l’ancienne Pinacothèque de Munich.
Cette composition a été ensuite tissée en tapisserie (Musée du Louvre, collection de Louis XII).
Le musée de Boston possède également une déposition de croix de Rogier van der Weyden.

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Boston, Museum of fine arts
Traitement de l’image : Scanner
Localisation de la reproduction : Collection particulière (Cachan)
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 23/11/2008
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.