Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Nouvelles notices : Térence, dix siècles d'illustration théâtrale
Adresse complète
à Toulouse
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Paolo et Francesca (version de Chantilly) - Ingres
Paolo et Francesca (version de Chantilly) - Ingres Auteur : Ingres, Jean-Auguste-Dominique (1780-1867)

Datation : 1814

Source textuelle : Dante, Divine Comédie (1307-1321), L’Enfer Chant V

Sujet de l’image : Histoire moderne. 13e siècle. Paolo et Francesca

Objets indexés dans l’image :
La scène est observée par effraction / Livre / Rideau

Nature de l’image : Peinture sur bois
Dimensions :  Hauteur 35 * Largeur 28 cm

Lieu de conservation : Chantilly, Musée Condé, PE 434

Bibliographie : Valérie Bajou, Monsieur Ingres, A. Biro, 1999, n° 102, p. 150
Notice n° A6119   (n°2 sur 35)  Notice précédente  Notice suivante  Toutes les notices 
Comparaison avec d’autres notices : Les amours d’Héloïse et d’Abeilard - Jean Vignaud // La fin du chant (Tristan & Yseut surpris par le roi Marc) - E. Blair Leighton // Abélard et Héloïse - Edmund Blair Leighton

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
2. Acquis par Caroline Murat en 1886. Entrée matérielle en 1897.
3. Autre version au musée d’Angers.

Analyse de l’image :
     « Noi leggiavamo un giorno per diletto
   di Lancialotto comme amor lo strinse ;
   soli eravamo e sanza alcun sospetto.
    Per piú fïate li occhi ci sospinse
   quella lettura, e scolorocci il viso ;
   ma solo un punto fu quel che ci vinse.
    Quando leggemmo il disïato riso
   esser basciato da cotanto amante,
   questi, che mai da me non fia diviso,
    la bocca mi basciò tutto tremante.
   Galeotto fu ’l libro e chi lo scrisse :
   quel giorno piú non vi leggemmo avante. »
   (Inferno, V, 127-138)

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Chantilly, Musée Condé
Traitement de l’image : Scanner
Localisation de la reproduction :
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 31/08/2008
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 04/11/2017
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.