Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Nouvelles notices : Térence, dix siècles d'illustration théâtrale
Adresse complète
à Toulouse
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Milon de Crotone - Puget
Milon de Crotone - Puget Auteur : Puget, Pierre (1620-1694)

Datation : entre 1671 et 1682

Source textuelle : Pausanias, Description de la Grèce L’Élide, VI, 14

Sujet de l’image : Sujet historique. Milon de Crotone

Nature de l’image : Sculpture en marbre
Technique utilisée : Marbre de Carrare
Dimensions :  Hauteur 270 * Largeur 140 cm

Lieu de conservation : Paris, Musée du Louvre, Département des Sculptures, M.R. 2075
Notice n° A5574   (n°7 sur 20)  Notice précédente  Notice suivante  Toutes les notices 
1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
2. Autorisé par Colbert à utiliser trois blocs de marbre de Carrare restés inutilisés dans le port de Toulon, Pierre Puget, sculpteur marseillais formé dans l’Italie baroque, entreprend dès 1671 le Milon de Crotone, qu’il n’achève qu’en 1682. La statue est placée en 1683 dans le parc de Versailles. Elle entre au musée spécial de l’Ecole française, à Versailles, en 1802, puis au Louvre pour la Galerie d’Angoulême par autorisation de mars 1819. 3. Puget a certainement en tête le Laocoon de l’école de Pergame, conservé au Vatican.

Analyse de l’image :
     « Celle de Milon, fils de Diotimos, est de Daméas, qui était de Crotone ainsi que lui Milon remporta à Olympie six victoires à la lutte, dont une parmi les enfants ; six à Pythô, dont une aussi parmi les enfants; il se présenta une septième fois à Olympie pour lutter, mais il n’eut pas l’avantage de vaincre Timosthénès son compatriote, qui, fort jeune encore, refusa de se mesurer avec lui. On dit que Milon porta lui-même sa propre statue dans l’Altis. On raconte aussi de lui, au sujet de la grenade et au sujet du disque, qu’il tenait une grenade dans sa main de telle manière, qu’on ne pouvait ni la lui ôter, la lui faire écraser et que debout sur un disque huilé il se jouait des efforts de ceux qui se jetaient sur lui et le poussaient pour l’en faire sortir. Voici encore ce qu’il faisait pour montrer sa force : il se ceignait le front d’une corde, comme si c’eût été une bandelette ou une couronne, et retenait ensuite sa respiration, jusqu’à ce que le sang en remontant gonflât les veines de sa tête et rompî

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Paris, Musée du Louvre, Département des Sculptures
Traitement de l’image : Image Web
Localisation de la reproduction :
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 01/11/2007
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.