Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Nouvelles notices : Térence, dix siècles d'illustration théâtrale
Adresse complète
à Toulouse
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Calliopius. Prologue de l’Andrienne (Térence, Comédies, Trechsel, 1493)
Calliopius. Prologue de l’Andrienne (Térence, Comédies, Trechsel, 1493)
Cette notice fait partie d’une série : P. Terentii Comœdiae sex, éd. Josse Bade, Lyon, Trechsel, 1493 (pièce ou n° 3 / 54)

Source textuelle : Térence, L’Andrienne (entre 166 et 160 av JC) Prologue

Sujet de l’image : Sujet comique. Plaute, Térence
Dispositif : Décoration théâtrale

Objets indexés dans l’image :
Estrade / Rideau de séparation

Nature de l’image : Gravure sur bois

Lieu de conservation : Paris, Bibliothèque nationale de France, Réserve, Rés M-YC-384
Notice n° A5082   (n°10 sur 80)  Notice précédente  Notice suivante  Toutes les notices 
Comparaison avec d’autres notices : Prologue de l’Eunuque (Térence, Comédies, 1545)

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
3. La gravure est reproduite à l’identique à la fin de la pièce et pour le prologue de l’Eunuque.

Analyse de l’image :
    Calliopius est un grammairien auteur d’une recension des 6 pièces de Térence qui nous sont parvenues, recension à partir de laquelle furent établis les manuscrits que nous avons conservés (qui portent la mention « Callliopius recensui »), et notamment le manuscrit illustré du IVe ou du Ve siècle qui va servir de base aux premières illustrations imprimées. A la Renaissance, selon une légende sans doute forgée au moyen âge, Calliopius est censé être un acteur célèbre de l’époque de Térence et un des producteurs de ses spectacles. C’est lui que les éditeurs font introduire les pièces de Térence.
   
   Le fond de la scène est subdivisé en quatre compartiments surmontés chacun d’un blason et d’une inscription : « [Domus] Carini, [Domus] Chremetis, [Domus] Chrisidis, Dom[u]s Symonis ». La scène est flanquée de deux statues de dieux, Liber à gauche tenant une grappe de raisin, Phœbus à droite tenant un arc.

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Paris, Bibliothèque nationale de France
Traitement de l’image : Image Web
d'après microforme, cote n° R 13423
Localisation de la reproduction : http://gallica.bnf.fr
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 24/02/2007
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 24/08/2019
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.