Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Vient de paraître, Diderot et le temps, Presses universitaires de Provence, 324 p.
Adresse complète
à Toulouse
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Le Misanthrope, frontispice (Molière, III, 1682) - Brissart
Le Misanthrope, frontispice (Molière, III, 1682) - Brissart Auteur : Brissart, Pierre, graveur au burin du 17e siècle
Œuvre signée.
Graveur : Sauvé, Jean (actif 1660-1691)

Cette notice fait partie d’une série : Les Œuvres de M. de Molière, Paris, Thierry, Barbin & Trabouillet, 1682 (pièce ou n° 12 / 30)

Datation : 1682

Source textuelle : Molière, Le Misanthrope (1666) Acte I, scène 2, Pléiade II 152

Sujet de l’image : Fiction, 17e siècle
Dispositif : Décoration théâtrale

Objet indexé dans l’image : Statue

Nature de l’image : Gravure sur cuivre, taille-douce (au burin)

Lieu de conservation : Versailles, Bibliothèque municipale centrale, Rés Lebaudy in-12 298
Notice n° A5042   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : Alceste dérangé par Oronte (Molière, Le Misanthrope, I, 2)

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
Mentions sur la page en dehors de l’image.
1. Signé dans la gravure en bas à gauche « Brisart d. », à droite « I. Sauvé f. ».
Légende sous la gravure : « LE MISANTROPE ».
2. 1ère représentation au théâtre du Palais-Royal le 4 juin 1666.
Cette estampe a été interprétée à tort comme illustrant la première scène de la pièce.

Analyse de l’image :
    Alceste, qui vient de se disputer avec son ami Philinte, est prostré sur sa chaise à droite. On reconnaît les traits de Molière même. Oronte, un jeune courtisan enrubanné, vient lui faire ses compliments, le dérange, et lui demande son avis sur un sonnet qu’il a fait.

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Versailles, Bibliothèque municipale centrale
Traitement de l’image : Photographie numérique
Localisation de la reproduction : Collection particulière (Cachan)
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 19/02/2007
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.