Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Vient de paraître, Diderot et le temps, Presses universitaires de Provence, 324 p.
Adresse complète
à Toulouse
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Le singe antiquaire - Chardin
Le singe antiquaire - Chardin Auteur : Chardin, Jean-Baptiste Siméon (1699-1779)

Cette notice fait partie d’une série : Paris, Salon de 1740 (pièce ou n° 59 / 0)

Datation : 1740

Sujet de l’image : Allégorie

Nature de l’image : Peinture sur toile
Dimensions :  Hauteur 28,5 * Largeur 23,5 cm

Lieu de conservation : Chartres, Musée des Beaux-Arts

Bibliographie : Pierre Rosenberg et Florence Bruyant, Chardin (cat), RMN, 1999, n° 67, p. 221
Notice n° A4905   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : L’Antiquaire - Surugue d’après Chardin // Le Singe peintre - Chardin

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
2. Ce tableau et son pendant, Le Singe peintre, seraient les deux toiles de la collection de Jean-Baptiste Lemoyne, vendues après le décès du sculpteur en 1778.
Vente De Preuil, 25 nov. 1811, n°161.
Collection Garnizer Courtois à Chartres entre 1858 et 1898.
Offert au musée de Chartres par Mme Justin Garnier-Courtois en 1898.
Sont-ce les tableaux du Salon de 1740 ou des répliques réduites ?
3. Une autre version de ce tableau, de bien moindre qualité d’exécution, est conservée au Louvre. Son attribution à Chardin est pourtant révoquée en doute par P. Rosenberg.
Une copie inversée, sous le titre « Le Singe numismate », se trouve au Petit-Palais à Paris, réf. PDUT886.

Analyse de l’image :
    Un tableau similaire, mais de plus grande taille semble-t-il (vente après décès de Ce Chardin, 6 mars 1780), fut exposé au Salon de 1740 sous le titre « Le Singe de la philosophie ».


Sujet de recherche : S. Lojkine, L’Œil révolté, chap. 1, Du Salon au "Salon"
Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Chartres, Musée des Beaux-Arts
Traitement de l’image : Scanner
Localisation de la reproduction : Collection particulière
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 09/12/2006
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 20/10/2018
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.