Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Vient de paraître, Diderot et le temps, Presses universitaires de Provence, 324 p.
Adresse complète
à Toulouse
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Une sultane buvant du café - Carle Vanloo
Une sultane buvant du café - Carle Vanloo Auteur : Van Loo, Carle (1705-1765)

Datation : 1752   (date conjecturale)

Sujet de l’image : Scène orientale
Dispositif : Scène (espace vague/espace restreint)

Objets indexés dans l’image :
Fenêtre / Rideau (fond de scène) / Scène à deux

Nature de l’image : Peinture sur toile
Dimensions :  Hauteur 120 * Largeur 127 cm

Lieu de conservation : Saint-Pétersbourg, Ermitage, inv. n° 7489

Bibliographie : Xavier Salmon, Mme de Pompadour & les arts, RMN, 2002, n° 49, p. 179
Notice n° A4884   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : Une sultane prenant le café que lui présente une négresse - Carle Vanloo // Deux sultanes faisant de la broderie - Vanloo // Lucie (Mémoires de Casanova, fig. 1) - d’après Julius Nisle // Dame qui prend du thé - Chardin

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
2. Mme de Pompadour chargea Carle Vanloo de l’exécution de ce tableau en 1752, pour son château de Bellevue. La commande stipulait également la réalisation d’un pendant, une Sultane faisant de la broderie. Ces deux dessus-de-portes étaient destinées à la chambre à la turque, la chambre à coucher de la marquise. Payés en 1754, ils furent déménagés en 1757 à la vente du chateau. Légués au marquis de Marigny à la mort de Mme de Pompadour, vendus en mars puis en septembre 1782, par un antiquaire petersbourgeois à Catherine II. Le tableau, rectangulaire à l’origine, fut réduit au 19e siècle.

Analyse de l’image :
    Madame de Pompadour en sultane ?

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Saint-Pétersbourg, Ermitage
Traitement de l’image : Scanner
Localisation de la reproduction : Paris, Bibliothèque de l’École normale supérieure
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 06/12/2006
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.