Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Nouvelles notices : Térence, dix siècles d'illustration théâtrale
Adresse complète
à Toulouse
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
La Famille de Thomas Howard, deuxième comte d’Arundel - Fruytiers
La Famille de Thomas Howard, deuxième comte d’Arundel - Fruytiers Auteur : Fruytiers, Philip (1627-1666)

Datation : entre 1642 et 1643   (date conjecturale)

Sujet de l’image : Portrait de famille (conversation piece)

Objets indexés dans l’image :
Chien / Dais / Marches / Paysage à l’arrière-plan / Tableau sur le mur

Nature de l’image : Peinture sur cuivre
Dimensions :  Hauteur 40,6 * Largeur 55,9 cm

Lieu de conservation : Collection particulière

Bibliographie : Bätschmann&Griener, Hans Holbein, Gallimard, 1997, n° 260, p. 202
Notice n° A4876   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : Philip Herbert, quatrième comte de Pembroke, et sa famille - Van Dyck // Epitaphe pour la famille de Jacques Floreins - Memling

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
2. Thomas Howard fut forcé par la guerre civile de s’exiler en 1642, et alla se fixer à Padoue, où il mourut. Est-il possible que ce tableau ait été exécuté après son exil? 1641 ou 1642 me paraît donc plus vraisemblable que 1643.

Analyse de l’image :
     Thomas Howard, deuxième comte d’Arundel, acheta à prix d’or des tableaux de Holbein. Il fut le premier contact de Van Dyck en Angleterre et c’est par son intermédiaire que Rubens et Van Dyck approfondirent leur connaissance de Holbein. Descendant des ducs de Norfolk, il pouvait rappeler avec fierté qu’un Thomas Howard, 3e duc de Norfolk, avait été un des principaux mécènes de Holbein. C’est pourquoi Philip Fruytiers, ayant à peindre ce portrait de famille très officiel, où le comte est en grande tenue de cérémonie, plaça au mur les portraits de ses ancêtres exécutés par Holbein. Mais ce qui frappe dans ce tableau, c’est la position centrale qu’occupe l’épouse de Thomas Howard sous le dais : on ne peut pas ne pas songer aux Vierges du tabernacle qui ont servi de support aux premiers portraits de famille flamands de l’époque gothique.

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Collection particulière
Traitement de l’image : Scanner
Localisation de la reproduction : Collection particulière
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 06/12/2006
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.