Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Vient de paraître, Diderot et le temps, Presses universitaires de Provence, 324 p.
Adresse complète
à Toulouse
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Epitaphe pour la famille de Jacques Floreins - Memling
Epitaphe pour la famille de Jacques Floreins - Memling Auteur : Memling, Hans (1435/40-1494)

Datation : 1490

Sujet de l’image : Portrait de famille (conversation piece)
Dispositif : L’image est identifiée à un tabernacle

Objets indexés dans l’image :
Paysage à l’arrière-plan / Tabernacle

Nature de l’image : Peinture sur bois
Technique utilisée : bois de chêne
Dimensions :  Hauteur 130, * Largeur 160 cm

Lieu de conservation : Paris, Musée du Louvre, RF 215

Bibliographie : M. de Grand Ry (dir.), Les Primitifs flamands, Renaissance du Livre, 2000, p. 478
Bätschmann&Griener, Hans Holbein, Gallimard, 1997, fig. 150 et commentaire pp. 109-111
Notice n° A4874   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : La Famille de Thomas Howard, deuxième comte d’Arundel - Fruytiers // La matinée à l’angloise (La Nouvelle Héloïse, Rey 1761 fig9) - Gravelot // Les échevins de Paris priant sainte Geneviève - Georges Lallemant

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
2. Tableau de chapelle privée, à fonction commémorative, différent du retable à volets plus usuel dans les Pays-Bas. Il fut vraisemblablement transporté en Espagne, par le biais de la veuve espagnole de J. Floreins dont la famille était établie à Burgos. Rapporté d’Espagne par le général d’Armagnac en poste à Burgos sous le Premier Empire en 1808 ; acquis de ce dernier par le comte Duchâtel ; legs de son épouse, 1878. (Base Atlas.) 3. A rapprocher de la Madone de Darmstadt de Holbein, que ce tableau a pu inspirer. Comparer avec l’Epitaphe pour la famille Funk attribué à Bernhard Strigel (Schaffhouse, Suisse) : le fragment conservé présente bien l’époux et l’épouse face à face avec leurs enfants, mais il n’y a ni Vierge ni saints.

Analyse de l’image :
     Agenouillé au premier plan à gauche, le donateur, Jacques Floreins, un marchand d’épices de Bruges, accompagné de ses sept fils, est présenté à la Vierge par saint Jacques le Pélerin. Symétriquement, à droite, son épouse et ses douze filles sont présentée par saint Dominique. La position prééminente de la Vierge est soulignée par le baldaquin sous lequel elle est assise, à l’intérieur du chœur d’une église. Le motif damassé derrière la Vierge, la représentation d’une église coupée en deux par le trône de la Vierge, ont pour fonction d’identifier l’ensemble de cet espace au Tabernacle : la littérature mystique identifie en effet l’objet, le lieu du tabernacle au mystère de l’incarnation. Les vêtements de l’épouse de Jacques Floreins sont ceux d’une veuve : son mari était donc décédé avant que le tableau n’ait été commandé. Jacques Floreins mourut en 1490.


Sujet de recherche : S. Lojkine, L’Œil révolté, chap. 3, Le modèle théâtral
Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Paris, Musée du Louvre
Traitement de l’image : Scanner
Localisation de la reproduction : Collection particulière
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 06/12/2006
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.