Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Nouvelles notices : Térence, dix siècles d'illustration théâtrale
Adresse complète
à Toulouse
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Hercule et Busiris - Mariette d’après Corneille
Hercule et Busiris - Mariette d’après Corneille Auteur : Corneille, Jean-Baptiste (1649-1695)
Graveur : Mariette, Pierre-Jean (1694-1774)

Datation : 1675   (date conjecturale)

Source textuelle : Bibliothèque d’Apollodore I, 225-227

Sujet de l’image : Sujet mythologique. Hercule et Busiris

Objets indexés dans l’image :
Bas de colonne(s) / Marches / Paysage à l’arrière-plan / Rideau / Scène à trois / Spectateur en surplomb / Spectateur factice (portrait, statue) / Statue / Trépied

Nature de l’image : Gravure sur cuivre

Lieu de conservation : Paris, Bibliothèque nationale de France, Cabinet des Estampes

Bibliographie : Thierry Bajou et alii, Les Peintres du roi, 1648-1793, RMN, 2000, Fig. 12, p. 48
Notice n° A4743   (n°1 sur 1) 
1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
1. En bas à gauche « JB Corneille pin. », à droite « I. Mariette fec. » 2. Jean-Baptiste Corneille fut reçu à l’Académie le 5 janvier 1675.

Analyse de l’image :
     L’épisode prend place dans le 11e des 12 travaux d’Hercule, la cueillette des pommes d’or du jardin des Hespérides. Dès qu’il a franchi les frontières qui séparent la Libye de l’Egypte, Héraclès est arrêté et conduit à Per-Ousere (aujourd’hui Abousir), au palais du sanguinaire pharaon Busiris. En son honneur Busiris ordonne un fastueux banquet. Héraclès se régale avec gloutonnerie, sans se douter qu’on l’engraisse avant de le sacrifier au dieu. Busiris ordonne déjà à ses valets de placer l’insatiable héros sur l’autel du temple tel un bœuf pendant l’hécatombe. A ce moment, le héros comprend le danger ; quand le pharaon en personne lève sa lame tranchante au-dessus de sa gorge, il brise ses liens et écrase son poing sur le visage de Busiris, le tuant sur le coup ; il procède de même avec le fils du roi, Amphidamas, puis s’enfuit vers l’Arabie.

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Paris, Bibliothèque nationale de France, Cabinet des Estampes
Traitement de l’image : Scanner
Localisation de la reproduction : Collection particulière
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 30/10/2006
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.