Utpictura18

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
Nouvelles notices : Térence, dix siècles d'illustration théâtrale
Adresse complète
à Toulouse
à Aix

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Les amours champêtres, ou Petite idylle galante - Baudouin
Les amours champêtres, ou Petite idylle galante - Baudouin Auteur : Baudouin, Pierre-Antoine (1723-1769)

Cette notice fait partie d’une série : Paris, Salon de 1765 (pièce ou n° 101 / 0)

Datation : 1765

Sujet de l’image : Sujet de genre. Fête de village

Nature de l’image : Dessin (lavis)
Technique utilisée : Lavis brun, gouache blanche et couleur sur pierre noire, papier crème sur p. blc
Dimensions :  Hauteur 34,5 * Largeur 26,3 cm

Lieu de conservation : Cambridge Massachussets, Harvard university, Fogg Art Museum, 1954.116
Notice n° A4600   (n°17 sur 17)  Notice précédente  Toutes les notices 
Comparaison avec d’autres notices : Petite idylle galante (Les amours champêtres) - d’après Baudouin

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
2. Don de Charles E. Dunlap.
Sans doute une esquisse préparatoire pour la gouache exposée au Salon de 1765.

Analyse de l’image :
     « 101. Petite idylle galante
    A droite, une ferme avec son colombier. A la porte de la ferme, au-dessous du colombier, une jeune paysanne assise, ou plutôt voluptueusement renversée sur un banc de pierre ; derrière elle, sa sœur cadette, debout : elles regardent, toutes deux, deux pigeons qui sont à terre à quelque distance, et qui se caressent. L’aînée rêve et soupire ; la cadette lui fait signe du doigt de ne pas effaroucher les deux oiseaux. Au haut de la maison, à la fenêtre d’un grenier à foin, un jeune paysan qui sourit malignement de l’indiscrétion voluptueuse de l’une, et de la crainte ingénue de l’autre. Passe pour cela ; c’est comme ma description, on y entend tout ce qu’on veut et tout ce qui y est, sans rougir. Autour du banc, on a jeté confusément un chaudron, des choux, des panais, une cruche, un tonneau, et d’autres objets champêtres. » (Diderot, Salon de 1765, Versini 373)

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Cambridge Massachussets, Harvard university, Fogg Art Museum
Traitement de l’image : Image Web
Localisation de la reproduction : Bases de données et sites internet
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 24/08/2006
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 03/10/2017
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.